Togo : E-village, une plateforme qui rapproche davantage les gouvernés des gouvernants

Le gouvernement, à travers la plateforme E village compte impliquer davantage les populations rurales au développement de l’économie nationale. Lancée…

Parredaction Catégorie Société le 13 août 2020 Étiquettes : , , ,

[bsa_pro_ad_space id=4]

Le gouvernement, à travers la plateforme E village compte impliquer davantage les populations rurales au développement de l’économie nationale.

Lancée en 2016, l’initiation se veut fédératrice de tous les togolais qui vivent en zone reculée mais qui peuvent d’une façon ou d’une autre apporter leur pierre à l’essor économique. Elle porte la marque du Ministère des Postes et de l’Economie Numérique et celui de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales. Elle cible les 39 préfectures et les plus de 43 000 villages que compte le pays.

C’est dans le cadre du renforcement de la Décentralisation et du Développement local. Concrètement, il s’agit de recueillir, via des renseignements mobiles, les informations concernant la situation des personnes rurales, leurs projets. Ce qui permettra de pourvoir aux besoins de services de base notamment l’accès à l’eau, aux soins de santé etc.

La plateforme aidera, également, à disposer, par sondages effectués dans ces villages, des éléments permettant d’évaluer les besoins individuels et collectifs, notamment en matière de l’Etat Civil (naissances, mariages, décès, etc.).

Une population rurale très active, mais peu considérée

La population rurale au Togo représente plus de 50% de la population togolaise. Ce qui fait de l’agriculture un secteur essentiel dans l’économie nationale. Mais, pour que ce secteur contribue efficacement au progrès économique souhaité par les autorités, faudrait-il qu’il soit très bien organisé avec des acteurs qui vivent dans les conditions descentes, nourris par le fruit de leur labeur.

Sur ce registre, l’implication des villageois dans la production de richesse nationale devient essentielle dans le programme de développement. La plateforme E village ouvre donc cette voie, à travers le rapprochement de l’administration centrale aux villages. Elle a dans sa ligne de mire le développement socio-économique de ces contrées, en impliquant les chefs traditionnels et les rois.

Par le biais de la plateforme E village, les chefs traditionnels reçoivent régulièrement des formations sur le rôle qui est le leur dans le processus de décentralisation et de développement. Les populations sont régulièrement informées des activités au sein des villages ainsi que des projets. Elles peuvent s’exprimer et proposer des initiatives pour le développement communautaire.

plateforme E village, une innovation de taille qui renforce la sécurité

Face à la montée du terrorisme qui fragilise les systèmes sécuritaires, les villageois au Togo peuvent, par la plateforme E village, alerter les autorités dans les différentes localités dès qu’ils observent des situations non habituelles.

Les violences de tout genre, dans les établissements scolaires, peuvent être aussi signalées. Bref, plus besoin de tracas pour joindre l’administration locale pour signaler un fait ou un autre.

La plateforme E village est aussi un outil de communication par lequel les autorités locales peuvent s’enquérir des éventuelles situations pouvant mettre en péril la sécurité, tout en projetant des initiatives pour l’équilibre entre la ville et le village en matière d’avantages.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *