PIA Togo : une usine de transformation de bois annoncée sur le site

La PIA Togo (Plateforme Industrielle d’Adéticopé), inaugurée dimanche, 06 juin dernier, suscite admiration. Des institutions bancaires à l’instar d’Africa Finance…

Parredaction Catégorie Economie le 8 juin 2021 Étiquettes : , , , , ,

[bsa_pro_ad_space id=4]

La PIA Togo (Plateforme Industrielle d’Adéticopé), inaugurée dimanche, 06 juin dernier, suscite admiration. Des institutions bancaires à l’instar d’Africa Finance Corporation (AFC) nourrissent de grandes ambitions pour ce parc industriel.

En effet, le Président et Directeur Général (PDG) de l’AFC, Samaila Zubairu, était chez le chef de l’Etat Faure Gnassingbé lundi, 07 juin 2021. Au centre des discussions qui ont prévalues, la réalisation des projets relatifs à la PIA Togo. Pour rappel, l’AFC est une institution financière panafricaine de développement multilatéral, fondée en 2007, avec pour objectif l’accompagnement des États souverains d’Afrique, vers un développement économique solide.

PIA Togo, Samaila Zubairu annonce une mobilisation financière

PIA Togo - une usine de transformation de bois annoncée sur le siteLe PDG Samaila Zubairu a pris part aux côtés d’autres acteurs clés, à l’ouverture officielle de la PIA Togo. À la présidence togolaise, M. Zubairu s’est réjoui de la concrétisation de cette vision du chef de l’Etat, togolais. Aussi, le PDG a évoqué la mobilisation financière destinée à la réalisation des projets en vue.

D’après Samaila Zubairu, l’AFC est un grand partenaire de la PIA. « Nous avons un investissement, nous discutons de comment nous pouvons mobiliser plus de capitaux pour réaliser le projet le tôt possible », a-t-il confié.

Bientôt une usine de transformation de bois en fournitures sur le site de la PIA Togo

Les autorités de l’institution bancaire AFC ont déjà élaboré un planning pour les projets destinés à la PIA Togo. Selon le PDG, il sera mis sur pied un programme pour plus d’accès au fond. La transformation au Togo, a fait savoir, M. Zubairu est l’une des raisons clés ayant motivé l’investissement de l’AFC.

« Au lieu de toujours exporter les matières premières, nous transformerons ici le bois en fourniture », a-t-il précisé. Aussi, l’AFC prévoit entre autres, la production de l’électricité ainsi que des pharmaceutiques afin de créer des emplois.

Pour rappel, l’AFC s’investit depuis sa création à « fournir des solutions pragmatiques au déficit d’infrastructure de l’Afrique et à un environnement opérationnel difficile ».

Christelle A.

Lire aussi: Industrialisation au Togo : PIA, une vision transformée en réalité

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *