vendredi, septembre 24, 2021


Pétrolegate au Togo : de nouvelles révélations sur les implications présumées

L’affaire dite de Pétrolegate au Togo continue de susciter des révélations. Des plus hautes autorités y seraient impliquées. Ce qui…

Parredaction Catégorie Société le 23 juillet 2020


L’affaire dite de Pétrolegate au Togo continue de susciter des révélations. Des plus hautes autorités y seraient impliquées. Ce qui complique la situation. En effet, le journal L’Alternative continue de faire des révélations relatives à l’affaire de détournement des milliards de FCFA dans la commande des produits pétroliers par la famille Adjakly. Des plus hautes autorités y seraient impliquées.

L’affaire de détournement de 500 milliards dans le secteur pétrolier risque de faire démasquer beaucoup de hautes personnalités du pays y compris tous les anciens ministres du commerce. Ils seraient tous concernés ce détournement.

C’est une affaire de petrolegate au Togo dans laquelle plusieurs autres autorités seraient, également, impliquées à des degrés divers : cadeaux, virement d’argent sur les comptes bancaires etc…

Selon le directeur de publication du journal L’Alternative, reçu sur la Radio victoire le mardi 21 juillet, certains noms ont été cités dans cette affaire dite de Pétrolegate au Togo. Quels sont ces noms ?

Petrolegate au Togo, Francis Sossa Adjakly et ses enfants

Francis Sossa Adjakly 75 ans (le père) percevrait la somme de 2.824.142 francs CFA comme salaire mensuel en tant que Coordinateur du Comité de Suivi des Fluctuations des Prix des Produits Pétroliers (CSFPPP).

La cellule technique composée par arrêté interministériel (ministère du commerce, de l’énergie, des finances et un représentant de la primature) est chapeautée par ADJAKLY Père. Le Fils Fabrice est le Directeur Administratif et Financier et la fille ADJAKLY, membre de la cellule.

Petrolegate au Togo, les détails des implications des institutions et personnalités

Ce comité encaisserait 2 francs sur chaque litre de carburant acheté. La primature encaisserait aussi 2 francs sur chaque litre de carburant.

Selon le journal La Nouvelle, le père Adjakly aurait offert une voiture Prado 4×4 à l’ancienne ministre du commerce Bernadette Essossimna Legzim-Balouki. La même source indique que c’est cette voiture que dame Legzim-Balouki conduit actuellement, comme voiture de maison. Francis Adjakly a financé en partie les études des enfants de Bernadette Leguezim qui sont à Nice en France.

Quant à Monsieur Koffi Kondo-Comlan, actuel président intérimaire du CSFPPP, il était le N°3 de la société Adjakly qui commande les produits pétroliers pour la consommation au Togo. Ce dernier aussi aurait reçu une voiture comme cadeau de la part de Frabrice Affantchao Adjakly.

Sa position dans le Comité de Suivi des Fluctuations des Prix des Produits Pétroliers devrait lui permettre d’être au courant de tout ce qui se faisait. D’ailleurs, ses démonstrations sur la télévision nationale ne rassurent pas.

Selon Ferdinand Ayité, plusieurs autres personnalités seraient actuellement écoutées et souhaite vivement que le procès contre lui se tienne le 12 août 2020 au tribunal de Lomé pour que d’autres vérités sortent, afin de lutter efficacement contre la corruption et le détournement.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *