mercredi, septembre 22, 2021


Togo : un atelier pour la nouvelle revue des performances des réformes économiques au Togo, en 2019

Le ministère de l’économie et des finances a lancé, mardi, la revue de la performance des réformes économiques au Togo….

Parredaction Catégorie Dossiers le 27 août 2020 Étiquettes : , , , ,


Le ministère de l’économie et des finances a lancé, mardi, la revue de la performance des réformes économiques au Togo. Il s’agit des réformes réalisées fin décembre 2019, dans les départements ministériels et institutions de l’Etat.

La 19ème revue nationale de la performance des réformes économiques au Togo  s’est ouverte mardi à Lomé. C’est à travers un atelier initié par le ministère de l’économie et appuyé par la Banque mondiale.

Elle s’inscrit dans le cadre du suivi des réformes conformément à la stratégie des réformes adoptées en 2010. Cette revue est couplée, du 26 au 28 août prochains, des séances d’actualisation des activités de réformes 2020-2022. Les travaux de cette revue seront également couplés aux plans de travail et budget annuel (PTBA) des réformes.

Maintien du cadre macroéconomique stable

Concrètement, les participants ont évoqué les réformes économiques au Togo réalisées au cours de l’année 2019. Ils ont également mentionné le contexte de ces réformes et de la situation économique et financière du Togo.

Les travaux ont porté sur les voies et moyens pour mettre en œuvre lesdites réformes en mobilisant les acteurs nationaux.

Selon le ministre de l’économie et des finances, les réformes menées permettent à l’Etat de maintenir le cadre macroéconomique stable. Ces réformes économiques au Togo permettent également de motiver les partenaires techniques et financiers à continuer à accompagner le Togo. Et ce, à travers des programmes et projets de développement en lien avec la bonne gouvernance.

« La mobilisation de chaque acteur doit être déterminant pour la réussite du PND et, in fine, parvenir à un meilleur épanouissement des populations », a précisé Sani Yaya.

Mentionnant les réformes au Togo, Sani Yaya souligne que le gouvernement a bouclé, le 05 mars dernier, les huit directives de l’UEMOA. Ces directives s’inscrivent dans le cadre harmonisé des finances publiques au sein de l’union monétaire.

Des réformes au taux de réalisation de la revue

Entre autres réformes économiques au Togo, poursuit-il, on a la loi portant code de transparence dans la gestion des finances publiques. Il y a aussi la loi organique relative aux lois de finances, les décrets portant plan comptable de l’Etat.
Le ministre ajoute également que ces réformes ont permis de mieux gérer la comptabilité publique, la nomenclature budgétaire de l’Etat, etc.

« La nouvelle politique s’articulera autour de la création des pôles de croissance, des unités de transformation industrielle de nos matières premières, particulièrement dans le secteur agricole et industriel pour développer des chaines de valeur et créer plus d’emplois », a-t-il ajouté.

« Pour cette revue, le taux de réalisation est au-delà de 80% en 2019 et cette année, malgré la pandémie. Tous les départements ministériels essaient de mettre en œuvre les réformes qu’ils peuvent par rapport à leur engagement à cause de la Covid-19 ».

C’est par ces propos que le secrétaire permanent pour le suivi de réformes et des programmes financiers s’est félicité des travaux. Pour Mongo Aharh-Kpessou, les réformes avancent malgré cette pandémie.

Il a fait savoir que le gouvernement continue par mettre en œuvre les réformes sur tous les plans.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *