Agriculture : les paysans togolais à l’école de la gestion entrepreneuriale des coopératives

Des sessions de formation à l’endroit de quatre cent deux (402) leaders paysans togolais ont démarré ce lundi, 07 décembre…


Des sessions de formation à l’endroit de quatre cent deux (402) leaders paysans togolais ont démarré ce lundi, 07 décembre 2020. Issus de deux cent un (201) coopératives agricoles, les participants vont être outillés sur la gestion entrepreneuriale des coopératives. Les travaux se poursuivent jusqu’au 15 décembre 2020.

Les ateliers de formation se déroulent simultanément sur l’ensemble du territoire national. Les villes concernées sont Tsévié, Vogan, Atakpamé, Notsé, Blitta, Sokodé, Tchamba, Niamtougou, Bassar, Dapaong et Mango.

Renforcement du partenariat entre paysans togolais

Les leaders paysans togolais en formation sont des bénéficiaires du Projet National de Promotion de l’entrepreneuriat rural (PNPER). Ils sont formés par des spécialistes de la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de producteurs agricoles (CTOP).

Ainsi, l’initiative vient contribuer au renforcement de la convention de partenariat entre les deux programmes œuvrant pour le bien des acteurs agricoles. Créée en juillet 2001 à Lomé, la CTOP est chargée de représenter et défendre les intérêts des producteurs agricoles du Togo. Ses interventions couvrent toutes les filières sans distinctions.

La CTOP s’est assignée diverses missions notamment celle visant à contribuer à l’évolution socio-économique du monde rural. « Favoriser la concertation et la coopération entre les Organisations Professionnelles Agricoles », est aussi au centre des priorités.

Ce qu’il faut retenir du PNPER

C’est un programme en faveur des paysans togolais initié par le gouvernement togolais avec l’appui technique et financier du Fonds International de Développement Agricole (FIDA). L’initiative est pilotée par le Secrétariat d’Etat chargé de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel (FNFI).

Le PNPER vise d’une manière globale à contribuer au développement de l’entrepreneuriat rural en vue de générer des emplois pour les communautés rurales. Spécifiquement, le PNPER œuvre pour la diversification et le renforcement des instruments de développement de l’entrepreneuriat rural.

A travers la mise en œuvre de ce projet, le gouvernement entend aussi améliorer l’offre de services de qualités en formation et appui conseil. La finalité est d’augmenter la production des biens et services de qualité par les Moyennes et Petites Entreprises Rurales (MPER). Le PNPER est ouvert aux coopératives, entreprises établies ainsi qu’aux entreprises individuelles.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *