Passation des marchés au Togo : l’ARMP a procédé à la révision des textes

La passation des marchés au Togo constitue également un facteur de développement et permet aussi l’attractivité des investisseurs dans un…

Parredaction Catégorie Dossiers le 19 septembre 2020 Étiquettes : , , , ,

[bsa_pro_ad_space id=4]

La passation des marchés au Togo constitue également un facteur de développement et permet aussi l’attractivité des investisseurs dans un pays. Dans ce sens, les pouvoirs publics togolais se sont engagés depuis quelques mois dans un vaste programme de réformes. En effet, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) a procédé, cette semaine, à la validation des textes qui vont régir les marchés publics au Togo.

C’est à la suite des avant-projets élaborés à cet effet. Le projet s’inscrit dans le cadre du processus d’élaboration de la politique de régulation. Il rentre également dans le cadre d’un plan stratégique couvrant la période de 2021 – 2025 en matière de passation des marchés au Togo.

Passation des marchés au Togo, une réforme au profit des investisseurs

Pour les garants des marchés publics au Togo, l’objectif est d’adapter les textes régulant la commande publique, aux évolutions actuelles. Cette réforme permet également de mettre en place un cadre règlementaire de passation des marchés publics au Togo. Un cadre attractif pour les investisseurs.

La réforme des textes permettra par ailleurs d’accélérer la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND) établi sur le modèle de développement Partenariat Public-Privé (PPP).

Passation des marchés au Togo, un centre de formation en marché public

Dans cette optique de réforme, l’ARMP mettra en place un centre de formation en commande publique qui assurera des formations continues, animera des programmes de formation diplômante et développera des parcours de certification dans divers domaines liés à la commande publique.

Cette démarche entend « promouvoir la culture de la performance économique axée sur la gestion efficace de la commande publique ; favoriser le développement des compétences en matière de gestion de la commande publique ».

Dénommé Institut Africain de la Commande Publique (IACOP), le centre aura pour objectif principal de professionnaliser le domaine de passation des marchés publics au Togo et d’offrir un cadre de formation pour les personnes qui expriment un besoin d’acquisition de connaissances dans ce domaine.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *