Panou Group au Togo: lancement des véhicules de taxi équipés de wifi dans la ville de Lomé

La société Panou Group au Togo s’est inscrit dans une dynamique d’accompagner le gouvernement dans sa démarche de développement et…

Parredaction Catégorie Dossiers le 18 septembre 2020 Étiquettes : , , , , , ,

La société Panou Group au Togo s’est inscrit dans une dynamique d’accompagner le gouvernement dans sa démarche de développement et de création d’emploi. Elle vient de lancé, mardi, un programme d’apprentissage pour la réinsertion socioprofessionnelle des jeunes.

C’est une initiative mise en place par Panou Mathieu, Directeur Général de Togo Navette. Celle-ci vise à former les élèves pilotes pour leur réinsertion dans la vie professionnelle.

découverte de Panou Group au Togo, porteur du projet “Togo Navette”

Togo Navette est un projet qui consiste à lancer dans la ville de Lomé une flotte de véhicules neufs qui seront équipés de géolocalisation et de wifi. Ce projet, qui est dans sa phase pilote, permettra à tous les passagers qui atterriront à l’aéroport du Togo de réserver les véhicules pour leurs déplacements. L’initiative est portée par Panou group au Togo.

Aussi, ces véhicules seront disponibles pour des courses. A cet effet, tous ceux qui sont dans la ville de Lomé et qui souhaiterait se déplacer librement d’une manière sécurisée avec le confort nécessaire pourront également appeler les services Togo Navette.

Cette initiative se veut, d’après les promoteurs, participer au Plan national de développement (PND) mis en place par le Chef de l’Etat.

Les critères de sélection de Panou group au Togo

Cette innovation de Panou group au Togo, qui sans doute va révolutionner le secteur des transports au Togo, va contribuer à la création d’emploi. Ainsi, la formation qui a débuté le 15 septembre et qui prendra fin le 15 novembre prendra en compte trois critères essentiels.

Il s’agit notamment de disposer au minimum d’un diplôme CAP, avoir un permis de conduire minimum deux ans. A ces deux critères précités s’ajoute un troisième qui est primordiale selon les promoteurs. Selon eux, le jeune doit avoir obligatoirement un projet personnel qu’il va développer au sein de la société.

Pour mémoire, le PND 2018-2022 lancé officiellement le 4 mars 2019 par le Président de la République vise à transformer structurellement l’économie togolaise et la création de l’emploi. Ainsi, ce plan doit être financé par le secteur privé à hauteur de 65%, d’après les objectifs fixés par l’Etat togolais.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *