De nouvelles opportunités d’investissements et d’emplois au Togo

La question de la création de nouvelles opportunités d’investissements et des emplois au Togo a été au cœur d’un échange…

Parredaction Catégorie Société le 29 octobre 2021 Étiquettes : ,


La question de la création de nouvelles opportunités d’investissements et des emplois au Togo a été au cœur d’un échange entre Faure Gnassingbé et Sheikh Shakhbout Ben Nahyan Al-Nahyan, Vice-ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des Emirats Arabes-Unis, en visite de travail dans notre pays.

En effet, l’émissaire diplomate des Emirats Arabes-Unis s’est entretenu ce 28 octobre 2021, en tête-à-tête avec le président togolais.

Priorité à l’agriculture, l’énergie, les investissements et les infrastructures

De nouvelles opportunités d’investissements et d'emplois au TogoAu cœur des échanges, les deux personnalités se sont penchés sur la question de coopération bilatérale entre les deux pays et ce, dans plusieurs domaines.

La priorité a été particulièrement donné aux sujets liés à l’agriculture, l’énergie, les investissements et les infrastructures.

Le Vice-ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des Emirats Arabes-Unis s’est félicité des orientations données par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, en vue de la redynamisation de ce partenariat.

« Le Président de la République et moi avons discuté de plusieurs pistes de coopération bilatérale pour créer des opportunités d’investissement et des emplois au Togo. Nous allons continuer de travailler ensemble pour un futur radieux des relations de coopération entre les Emirats Arabes-Unis et le Togo », a indiqué le diplomate.

Plusieurs projets des Emirats Arabes-Unis en exécution au Togo

Le partenariat entre le Togo et les Émirats Arabes Unis date de plusieurs années. Plusieurs projets ont été mis en exécution pour accompagner le Togo dans divers domaines.

Sheikh Shakhbout Ben Nahyan Al-Nahyan, Vice-ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des Emirats Arabes-UnisOn retient notamment la centrale photovoltaïque de Blitta qui a bénéficié du co-financement du Fonds d’Abu Dhabi pour le développement (ADFD) et de la Banque ouest africaine de développement (BOAD).

En mars 2019, le Togo a également signé un Mémorandum d’entente de 15 millions de dollars US, avec le Fonds Khalifa pour le financement des PME/PMI.

Il faut rappeler que tous ces projets en exécution permettent de créer des emplois au Togo.

Bernard A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.