Togo : One Stop Center pour les victimes de violences basées sur le genre

One Stop Center est une structure de prises en charges pour les femmes victimes de violences. C’est une initiative conjointe…



One Stop Center est une structure de prises en charges pour les femmes victimes de violences. C’est une initiative conjointe du gouvernement togolais à travers le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation et l’UNFPA au Togo pour tenter d’éliminer toutes les formes de violences à l’égard des femmes et des filles.

Logé au sein du CMS d’Adidogomé à Lomé, le One Stop Center est un centre dédiée au renforcement des actions de prévention et de prise en charge des cas de VBG dans Lomé et ses environs. Ce, de l’admission de la victime survivante jusqu’à sa sortie.

Une panoplie de services au One Stop Center

Togo : One Stop Center pour les victimes de violences basées sur le genreL’ambition de ce centre est de faciliter l’accès aux soins aux personnes ayant subi des violences basées sur le genre (VBG) via une approche pluridisciplinaire.

Pour Rissikatou Ewetola, Responsable CMS Adidigomé, si la victime a besoin des soins, par exemple de santé, elle sera examinée et toutes ses blessures seront relevées dans un registre. « Lorsque la victime a besoin d’un soutien psychologique, nous avons aussi les psychologues qui sont là », a-t-elle ajouté.

De son côté, la Représentante résidente de l’UNFPA au Togo, Josiane Yaguibou a mis un accent particulier sur l’importance de ce centre. La valeur ajoutée de ce type de centre est de permettre « aux victimes de recevoir des soins et ensuite de recevoir la panoplie de services que constituent le One Stop Center », a-t-elle indiqué.

Une lutte chère au gouvernement

La question de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles constitue l’une des priorités du gouvernement et est inscrite dans la nouvelle feuille de route gouvernementale. La finalité est de mettre fin à ce mal qui détruit, chaque jour, femme et jeune fille.

Togo : One Stop Center pour les victimes de violences basées sur le genre« Le centre que nous inaugurons ce jour est donc une réponse innovante et adéquate à l’épineuse question de la prise en charge holistique des victimes de l’IVG à travers des services intégrés et gratuits. Cette approche offre de multiples avantages tels que le référencement, la garantie de la confidentialité, le meilleur suivi des survivances de même que leur sécurisation », a déclaré Adjovi Lolonyo Apedoh-Anakoma, Ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation.

Pour rappel, One Stop Center offre une prise en charge médicale, psychosociale, juridique et protection sécuritaire aux victimes survivantes. Il est prévu dix autres centres d’écoute dès l’année prochaine afin d’arriver d’ici à 2030 à zéro violence basée sur le genre au Togo.

Fafa A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.