dimanche, décembre 4, 2022


OMS : Ces médicaments mortels contre la toux sont sur le marché

Quatre médicaments contre la toux, distribués dans plusieurs pays de la planète, seraient à l’origine du décès de 66 enfants…

Parredaction Catégorie Santé le 7 octobre 2022 Étiquettes : ,


Quatre médicaments contre la toux, distribués dans plusieurs pays de la planète, seraient à l’origine du décès de 66 enfants en Gambie. L’information a été donnée à la presse le mercredi 05 octobre 2022, par le Directeur Général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Face à la presse depuis Genève, le Leader international de la santé lance une alerte concernant des sirops contre la toux et le rhume produits par le laboratoire indien, Maiden Pharmaceuticals qui sont mis sur le marché mondial.

Mise en garde de l’OMS

Selon les informations, ces quatre produits sont notamment :  la Promethazine Oral Solution, Kofexmalin Baby Cough Syrup, Makoff Baby Cough Syrup et Magrip N Cold Syrup. A cet effet, « L’OMS mène une enquête avec l’entreprise et les autorités de réglementation en Inde », a indiqué Dr Tedros.

OMS : Ces médicaments mortels contre la toux sont sur le marchéA en croire l’OMS, « l’analyse en laboratoire d’échantillons de chacun des quatre produits confirme une contamination par diéthylène glycol et éthylène glycol en quantités inacceptables ». Or, ces produits toxiques peuvent être mortels.

Il est à noter que les effets toxiques incluent, selon l’OMS, des douleurs abdominales, des vomissements, diarrhées, incapacité à uriner, maux de tête, altération de l’état mental et lésions rénales aiguës pouvant entraîner la mort.

Par ailleurs, l’institution sanitaire précise que les quatre médicaments contaminés ont été identifiés en Gambie, mais pourraient avoir été distribués, par le biais de marchés informels, ailleurs dans le monde.

Par conséquent, « Tous les lots de ces produits doivent être considérés comme dangereux jusqu’à ce qu’ils puissent être analysés par les Autorités Nationales de Réglementation compétentes », exhorte l’OMS.

Enfin par mesure de précaution, l’organisation recommande à tous les pays de détecter et de retirer ces médicaments du marché.

Compter sur l’ONPT

« (…)Nous allons continuer aux côtés de nos gouvernants à promouvoir la santé publique et la qualité des soins », a assuré Dr Tufa Yawo Nyasenu, actuel président de  l’Ordre National des Pharmaciens du Togo (ONPT). C’était à l’occasion de la présentation de la nouvelle feuille de route de l’institution à la primature, le 09 août 2022.

OMS : Ces médicaments mortels contre la toux sont sur le marché« Aujourd’hui pour nous au niveau du conseil de l’ordre, c’est de pouvoir continuer sur tout ce qui est acquis au niveau de notre profession. Et aussi, les missions qui nous sont assignées par le législateur ; notamment, la stricte observance du code de déontologie par les pharmaciens, de veiller aussi à la compétence de ces pharmaciens qui sont les meilleurs spécialistes du médicament et qui vont contribuer à rendre disponibles ces médicaments de qualité sur toute l’étendue du territoire…) », avait-il introduit.

Rappelons que  Dr Tufa Yawo Nyasenu s’est entretenu avec madame le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbeh en présence du nouveau bureau de l’ONPT.

Perside Katanga

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.