dimanche, décembre 4, 2022


OIC : Le Togo se démarque dans la production du café à l’échelle mondiale

Le Togo, potentiel producteur et exportateur du café a obtenu le poste de vice-président à l’Organisation Internationale du Café (OIC)….

Parredaction Catégorie Société le 10 octobre 2022 Étiquettes : , , ,


Le Togo, potentiel producteur et exportateur du café a obtenu le poste de vice-président à l’Organisation Internationale du Café (OIC). La vice-présidence de l’OIC sera assurée à partir de septembre 2023. En effet, ce poste important lui a été attribué le 07 octobre 2022 à l’occasion de la 134e session du Conseil de l’organisation tenue à Bogota, capitale de la Colombie.

L’OIC, principale organisation intergouvernementale qui traite des questions relatives au café, rassemble les pays exportateurs et importateurs du café. Ses gouvernements membres représentent 98% de la production et plus de 67% de la consommation mondiale de café.

S’investir davantage dans la production du café sous l’oeil de l’OIC

La vice-présidence de l’OIC, prévue pour en septembre 2023, sera assurée par Enselme Gouthon, le secrétaire général du Comité de coordination pour les filières café et cacao du Togo (CCFCC). Selon le Ministère en charge du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale (CCIT), le gouvernement togolais s’est résolument inscrit dans la dynamique d’une augmentation substantielle des productions du café. OIC

Au cours de la campagne 2020/2021, la production de café au Togo s’est établie à 2 400 tonnes contre 2 500 tonnes la campagne précédente. Au niveau de la commercialisation, dix-huit opérateurs économiques ont assuré l’exportation de 2 000 tonnes de café, soit 84% de la production. Soulignons que le Togo préside actuellement l’Organisation interafricaine du café (OIAC).

A titre précis, l’OIC entend renforcer le secteur mondial du café et encourager son développement durable dans le cadre d’une économie de marché pour le bien-être de tous les participants du secteur. Également, il s’agit pour cette organisation, d’ apporter une contribution concrète au développement responsable d’un secteur mondial du café et à la réduction de la pauvreté dans les pays en développement.

Lire Aussi :  Grand Lomé : Opération “Zéro Cataracte” à partir du 10 octobre

PIA, l’avenir du café au Togo

Le 06 juin 2021, la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA) a été inaugurée. Pour le Togo, ce parc industriel intégré et multisectoriel est la matérialisation d’une nouvelle vision de développement. PIA

Concrètement, la PIA constitue une infrastructure adéquate et performante mise en place pour assurer la transformation locale des matières premières agricoles destinées à l’exportation. Entre autres: café, cacao,coton, soja, noix de cajou. CACAO

Enfin, l’important n’est pas la quantité produite, mais la qualité, d’autant plus que c’est cette dernière « qui nous crédibilise à l’international », a indiqué Enselme Gouthon au cours de la campagne de commercialisation 2022-2023 du café et du cacao, lancée le 22 septembre 2022 .

 

Perside Katanga

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.