Togo/Entrepreneuriat : Nunya Lab et CUBE offrent deux solutions innovantes aux porteurs de projets

Deux incubateurs togolais notamment Nunya Lab et le Centre Urbain de Business et d’Entrepreneuriat (CUBE) unissent leurs forces pour mieux…


Deux incubateurs togolais notamment Nunya Lab et le Centre Urbain de Business et d’Entrepreneuriat (CUBE) unissent leurs forces pour mieux répondre aux besoins des entrepreneurs. Ils viennent de mettre sur le marché deux (2) plateformes, dans le but d’accompagner les porteurs de projets.

Il s’agit notamment de PRIME et K-PITAL. Ces deux solutions innovantes ont été officiellement présentées aux porteurs de projets et entrepreneurs togolais mardi, 13 octobre dernier. La cérémonie de lancement s’est déroulée dans le respect des gestes barrières contre la Covid-19.

Nunya Lab lance PRIME pour l’accompagnement des entrepreneurs en ligne

Cette plateforme vise à favoriser l’émergence des entreprises. Elle concerne prioritairement les jeunes qui ont des idées de projets mais ne disposant pas de moyens financiers de les développer. À cette cible, les promoteurs donnent l’opportunité de se positionner.

Il s’agit pour les porteurs de projets de s’enregistrer en ligne pour des programmes d’incubation en vue de les amener à un stade de maturité différente. La finalité est de « leur permettre de disposer des meilleures conditions et outils pour réussir ».

PRIME a trois domaines d’intervention. Il s’agit notamment de la pré-incubation, pour les primo-entrepreneurs, de l’incubation, pour les start-ups déjà formées, et l’accélération réservée aux entreprises déjà installées.

K-PITAL pour faciliter la levée de fonds

Cet outil a pour rôle de faciliter les mobilisations de capitaux aux entrepreneurs et porteurs projets. A en croire les promoteurs, K-Pital est une plateforme qui ambitionne de structurer les projets bancables.

L’objectif est d’augmenter leur attractivité ainsi qu’une meilleure connectivité avec les bailleurs. Il s’agit entre autres, des particuliers, des établissements financiers et des fonds d’investissement. D’après le chargé d’Affaires au Nunya Lab, Urbain Amoussou, il y a beaucoup d’investisseurs internationaux qui aimeraient investir de manière anonyme dans des projets.

« Nous leurs donnions, donc, l’opportunité de suivre complètement les projets qui sont développés et qui sont à la recherche de fonds », a-t-il indiqué.

Il faut rappeler que les deux plateformes sont déjà opérationnelles.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *