dimanche, octobre 17, 2021


Création de nouveaux établissements au Togo : Kokoroko prend une nouvelle mesure drastique  

L’assainissement de l’environnent éducatif se poursuit. Une nouvelle mesure vient de tomber, alors que les différents acteurs se bousculent de…

Parredaction Catégorie Société le 16 septembre 2021 Étiquettes : ,


L’assainissement de l’environnent éducatif se poursuit. Une nouvelle mesure vient de tomber, alors que les différents acteurs se bousculent de tous les côtés pour la rentrée académique prévue pour le 27 septembre prochain. Selon la nouvelle donne, les personnes ou entrepreneurs qui envisagent de créer de nouveaux établissements au Togo devraient mettre en veille leurs projets.

C’est ce qui ressort d’un communiqué du ministre des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat, Prof Komlan Dodzi Kokoroko. La note relative à la création de nouveaux établissement au Togo, a été rendue publique ce mercredi, 15 septembre 2021.

Une recrudescence des demandes de nouveaux établissements au Togo

Création de nouveaux établissements au Togo : Kokoroko prend une nouvelle mesure drastique  L’environnement éducatif est marqué ces dernières années par une recrudescence des demandes de création de nouveaux établissements au Togo d’une part. Il y’a aussi d’autre part, des autorisations de transformation d’établissements scolaires d’initiative locale en établissements publics.

C’est le constat fait par le ministre des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat Komlan Dodzi Kokoroko. De ce fait, le professeur a tenu à rappeler à la communauté éducative, un certain nombre d’exigences en matière de création d’un établissement scolaire dans une localité.

Lire aussi: les « magouilles » de certains chefs d’établissement du public mis à nu par Kokoroko

Dans sa note, le Professeur a donc évoqué les normes fixées par la carte scolaire qui permet d’organiser au mieux, le réseau scolaire par la planification de l’offre éducative et la rationalisation des ressources disponibles.

Création de nouveaux établissements au Togo, suspension des demandes pour deux ans

En effet, le secteur de l’éducation connait ces dernières années, une réelle métamorphose. Les autorités togolaises s’investissent pour la réforme du système éducatif. C’est de cela que découle, la suspension provisoire des demandes de création nouveaux établissements au Togo.  La nouvelle mesure prise par le ministre Kokoroko vise à assainir le secteur.Création de nouveaux établissements au Togo : Kokoroko prend une nouvelle mesure drastique  

« … le Ministère des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat suspend provisoirement toute demande de transformation ou de création d’établissement scolaire pour une durée de deux ans, à compter de cette rentrée scolaire 2021-2022 », informe le communiqué.

Cette décision va donc permettre d’une part, au ministère d’actualiser les normes et standards de la carte scolaire. L’ambition du ministère est non seulement de garantir les meilleures conditions d’enseignement et d’apprentissage, mais aussi d’accompagner la politique de gratuité.

Lire aussi: Admission en classe supérieure : les mises en garde de Kokoroko aux chefs d’établissement

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *