Education : une série de nominations féminines au ministère des enseignements primaire et secondaire

Ce 29 mars 2022, plusieurs arrêtés portant nomination au ministère des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, signés par…



Ce 29 mars 2022, plusieurs arrêtés portant nomination au ministère des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, signés par le ministre Dodzi Komlan Kokoroko ont été rendus publics. Ces nominations, aux allures de promotions, propulsent huit femmes à la tête de divers départements et établissements scolaires.

Une femme, Kossiwa Mawunyo Djani, à la tête des enseignements préscolaire et primaire

Education : une série de nominations féminines au ministère des enseignements primaire et secondaireElle représente sûrement le symbole de cette vague de nomination au ministère dirigé par Dodzi Komlan Kokoroko, par ailleurs président de l’université de Lomé. En effet, c’est elle qui a été mise en avant sur le portail web du ministère des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat pour illustrer cette politique de promotion des cadres féminines. Madame Kossiwa Mawunyo Djani est désormais, la directrice des enseignements préscolaire et primaire (DEPP).

Dans la foulée, Madame Adjoa Nono GBEGBE, inspectrice de l’éducation nationale (IEN) a été nommée directrice régionale de l’éducation Maritime, poste qu’occupait précédemment Madame Djani. “Par la nomination de ces femmes qui ont fait leurs preuves à travers des parcours inspirants, le Ministre KOKOROKO choisit de célébrer le 08 mars par le prisme de l’excellence et de la performance”, explique les services de communication du ministère.

Trois femmes promues chefs d’établissements et deux femmes cheffes d’équipes et de section

Education : une série de nominations féminines au ministère des enseignements primaire et secondaireParmi ces femmes ayant été promues au sein du ministère des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, figurent deux institutrices, une enseignante du préscolaire et une professeure du secondaire, qui ont été propulsées à la tête d’établissements scolaires. Si les trois premières, Mesdames Rafatou Issa, Akouvi Yao et Togoupo Kombaté ont respectivement été nommées et directrices d’École primaire publique (EPP), directrice de Jardin d’enfants du préscolaire (JEP); la troisième, madame Ama Solim Aminda a été nommée censeure au Lycée.

“Au niveau central, Madame M’Balima Anakpa est promue cheffe section maintenance du matériel et des équipements administratifs à la Direction des Affaires Financières (DAF). Madame Pyahalo Kebina, économiste-statisticienne à la Direction de la planification, des statistiques et du suivi-évaluation (DPSSE), prend la tête de l’équipe nationale d’évaluation des acquis scolaires (ENEAS) et du Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC)”, annonce également le ministère.

 

Klétus Situ

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.