vendredi, septembre 24, 2021


Togo/Sport : Nibombé Waké, le héros de la CAN 1998 abandonné

L’ancienne gloire du football togolais Nibombé Waké se trouve dans un état critique. Dans une vidéo sur les réseaux sociaux,…

Parredaction Catégorie Sport le 27 juillet 2020


L’ancienne gloire du football togolais Nibombé Waké se trouve dans un état critique. Dans une vidéo sur les réseaux sociaux, on le voit parler de la dégradation de sa santé et évoque sa détresse.

Qui est Nibombé Waké ?

Originaire de Bassar, une localité du nord du Togo, Nibombé Waké Jean est né le 19 février 1974. Evoluant au poste de gardien de but dans le club ghanéen d’Ashanti Gold, il a participé à la CAN 1998 avec la sélection togolaise.

Auteur d’une très belle CAN, malgré l’élimination de l’équipe togolaise au 1er tour, il a ébahi et émerveillé tout le continent au cours d’un match gigantesque face au Ghana. Il avait arrêté sa carrière de football en 2000 suite à ses problèmes récurrents au genou.

Il a, ensuite, disparu des radars, mais continuait de travailler avec des jeunes en leur transmettant ses acquis et expériences.

La tragédie de Cabinda en 2010 et le cri de détresse de Nibombé Waké

L’on se rappelle de ce malheureux événement qui a marqué le football togolais en particulier et le peuple togolais en général. En effet, le 8 janvier 2010, le bus de l’équipe togolaise de football était mitraillé par les séparatistes des enclaves du Cabinda, territoire angolais. Pays où devait se dérouler des matches de la CAN 2010.

Malheureusement dans ce sinistre drame, il y a eu deux morts dont le coach adjoint Amélété Abalo et le journaliste Stan Ocloo. Le capitaine Serge AKAKPO, le gardien de but Kodjovi OBILALE et sept personnes du staff technique dont le coach Hubert Velud avait été blessés par balles.

Parmi ces derniers était le doyen Nibombé Waké, l’entraineur des gardiens de but à l’époque. Touchés à la jambe, son état de santé ne fait que se détériorer, car il n’a pas reçu, depuis un moment, de véritables soins lui permettant de recouvrer pleinement sa santé.

Dans cette vidéo, il expliquait avoir été opéré à plusieurs reprises sur cette même jambe dont la première fois grâce au Feu président GNASSINGBE Eyadema. Il a finalement dû retourner dans son village auprès de ses proches pour se faire soigner par des médicaments traditionnels.

C’est dans cet état de santé fragile qu’il lance un cri de détresse envers les bonnes volontés et les autorités pour lui venir en aide.

lire aussi:  Togo / Football : Kevin Denkey pose ses valises en Belgique

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *