Togo/Musique : Mygiab, lauréate du concours « Slam Stop Covid Togo »

Mygiab est désormais la lauréate du concours national slam dénommé « Slam Stop Covid Togo ». La grande finale dudit…


[bsa_pro_ad_space id=4]

Mygiab est désormais la lauréate du concours national slam dénommé « Slam Stop Covid Togo ». La grande finale dudit concours s’est déroulée le 02 octobre dernier à Lomé. La soirée a été retransmise sur la plateforme de la Foire Adjafi « www.adjafi-9.com » ainsi que sur Facebook.

Le concours « Slam Stop Covid Togo » est une initiative qui vise à soutenir les actions du gouvernement en matière de la lutte contre la Covid-19. La finale a opposé 10 candidats. Ces derniers ont été retenus parmi 25 jeunes talents à la phase sélective.

Mygiab, sacrée meilleure slameur

En effet, le but de la compétition était de « primer le slameur togolais qui aura trouvé la meilleure formule de sensibilisation contre la Covid-19 ».

Et ce challenge, Abidé Aguim alias Mygiab l’a bien relevé. En trois minutes, la jeune fille a séduit et convaincu non seulement les membres du jury mais aussi l’assistance. Elle devient la parolière dans le cadre de la lutte efficace contre la pandémie de la Covid-19 au Togo.

Mygiab a su trouver les mots appropriés pour impacter la conscience collective et individuelle. En effet, la jeune slameuse n’a pas que sensibilisé contre la Covid-19 dans sa prestation. Par ailleurs Mygiab a dénoncé la violence, la discrimination et le racisme. « Je suis émue d’avoir remporté cette finale surtout qu’il y avait du potentiel. Les candidats étaient vraiment talentueux », a-t-elle souligné.

Les finalistes sont tous repartis avec un trophée de participation. Les trois lauréats ont reçu des enveloppes. La première a remporté 50.000 FCFA contre 25.000 pour le second (Mawulolo) et 10.000 pour le troisième (Pedro le Slameur).

Un satisfecit pour les organisateurs

Le concours « Slam Stop Covid Togo » a été organisé par de l’Association Culturelle pour l’Education et le Social en Afrique (ACES-Afrique). L’initiative est appuyée par l’association Femmes Chrétiennes Unies dans l’Action (FCUA).

Selon les organisateurs, les objectifs du concours ont été atteints. En effet, ACES Afrique a, depuis le début de la crise sanitaire, entrepris des initiatives en faveur de la riposte contre la pandémie. Il y a eu dans un premier temps le projet « stop Covid tour », avec la distribution des masques, détergents, des vivres dans 15 villages.

Ensuite, le « stop school tour », un projet qui a conduit l’association dans des écoles pour la distribution des dispositifs de lavage de mains, de détergents. Enfin, les promoteurs se sont servis du Slam pour sensibiliser les populations.

Pour Kaporal Wisdom, président exécutif d’ACES-Afrique, le message est passé. Puisque, analyse-t-il, les vidéos réalisées par les candidats ont été vues par plus de 20.000 internautes. « C’est rien peut-être mais c’est un plus pour tout ce que fait le gouvernement en matière de sensibilisations », a-t-il indiqué.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *