MINUSMA : le contingent togolais neutralise un assaillant dans une nouvelle attaque

Ce lundi 24 janvier 2022, le contingent togolais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au…



Ce lundi 24 janvier 2022, le contingent togolais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a, à nouveau, été victime d’une attaque, après celle de décembre dernier, dans la région de Mopti, non loin de la localité de Bandiagara.

Cette nouvelle attaque qui a ciblé le contingent togolais s’est produite à une trentaine de kilomètre de Sévaré.

Pas de victime au sein du contingent togolais

Fort heureusement, il n’est enregistré « Ni dégâts ni victimes », malgré la complexité de l’attaque de ce lundi à laquelle a fait face le contingent togolais. Selon l’information relayée par nos confrères de togobreakingnews.info, le véhicule blindé des soldats togolais a heurté un engin piégé sur l’axe Sévaré-Konna.

Ils précisent que les éléments togolais ont été pris en embuscade par la brigade présumée des terroristes. Ainsi, le contingent togolais a mené une riposte énergique permettant de neutraliser l’un des assaillants.

« Un convoi de la MINUSMA visé sur son passage par une attaque IED tôt ce matin à une trentaine de km de Sévaré. Ni dégâts ni victimes. Les Casques bleus, dans le cadre du Mandat de la Mission et de leurs règles d’engagement, ont riposté, neutralisant l’un des assaillants », a informé la MINUSMA.

Le Togo reste engagé pour la paix au Mali

S’affirmant en tant qu’un acteur pivot de la sécurité en Afrique de l’ouest et en particulier au Mali, le Togo a réaffirmé son engagement à travers des contingents dans les missions de maintien de la paix sous le drapeau des Nations unies. Au Mali, le pays de Faure Gnassingbé est le premier à avoir rejoint la MISMA, ancêtre de la MINUSMA, dès janvier 2013. A l’évidence, un contingent de 1100 soldats togolais participe à la force de maintien de la paix onusienne au Mali.

Aussi, le Président de la République, Chef des armées, a réitéré l’engagement du Togo et est déterminé à prendre toutes ses responsabilités pour faire face à toutes les menaces régionales. C’est dans cette optique que le gouvernement du Togo a engagé la modernisation de son armée. 720 milliards de Francs CFA y seront consacrés entre 2021 et 2025 aux termes de la loi de programmation militaire.

Fafa A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.