Togo : la plus jeune ministre Mawougno Aziablé a pris officiellement fonction ce mercredi

La ministre Mawougno Aziablé fait désormais partie de l’exécutif togolais. Dans le gouvernement Tomégah-Dogbé, ce qui a le plus marqué…


[bsa_pro_ad_space id=4]

La ministre Mawougno Aziablé fait désormais partie de l’exécutif togolais. Dans le gouvernement Tomégah-Dogbé, ce qui a le plus marqué les Togolais, c’est la nomination d’une ministre de moins de 30 ans. Premier du genre au Togo. Ministre déléguée auprès du Président de la République, la passation de service a eu lieu hier. Une cérémonie qui s’est déroulée entre l’ancien ministre chargé de l’Energie et des Mines, Marc Ably-Bidamon, et la nouvelle ministre.

Par cette cérémonie, la ministre Mawougno Aziablé, plus jeune ministre du gouvernement, a pris officiellement les rênes de son ministère ce mercredi 7 octobre. Engagée, elle donne du sens à sa nomination.

La jeune ministre Mawougno Aziablé engagée à poursuivre les projets

En prenant ses fonctions, la nouvelle ministre s’est dite très honorée. « Je rends grâce à Dieu et je suis très honorée (…) de prendre la suite du Ministre Ably-Bidamon au département mines et énergie », a-t-elle déclaré. L’essentiel à retenir est que d’ores et déjà, la plus jeune ministre est déterminée.

Une détermination qui s’inscrit dans la logique de la poursuite des projets. Il s’agit des projets pour le développement du pays. C’est donc un engagement que prend la ministre Mawougno Aziablé. « Je m’engage à investir mes compétences pour la continuité des projets pour le développement de notre pays, le Togo », a-t-elle indiqué sur son compte Twitter.

Cet engagement s’inscrit dans les grandes lignes de la Politique Générale du Gouvernement. On se rappelle très bien que lors de la présentation du plan d’action du gouvernement, Mme le Premier ministre a fait une annonce.

« Dans les tous prochains jours, une Lettre de mission ministérielle et structurée sera adressée à chaque membre du gouvernement », a-t-elle souligné. Plus explicite, elle a précisé que chaque ministre « sera redevable de la mise en œuvre de sa feuille de route ». Dès lors, la déclaration de la ministre Mawougno Aziablé a tout son sens.

La ministre Mawougno Aziablé interprète sa nomination

Cette nomination est interprétée par la plus jeune ministre comme un signal fort. En effet, pour elle, cette nomination est un message fort envoyé à trois cibles. D’abord, elle a fait allusion aux femmes. Il s’agit, pour elle, de renforcer le rôle de la femme dans la sphère de décisions. La nomination de Mme Victoire Tomégah-Dogbé constitue, selon elle, la parfaite illustration de la promotion de la femme. Elle lui a rendu un grand hommage.

Ensuite, elle a également expliqué sa nomination comme un triomphe de la jeunesse. Pour elle, les jeunes doivent se préparer pour prendre la relève et assumer leurs responsabilités vis-à-vis de notre très cher pays. Ceci pour sa prospérité.

Enfin, elle suppose que la diaspora n’est pas oubliée dans la gestion du pays. A l’en croire, les Togolais de l’extérieur doivent se mettre à la disposition de leur origine afin de bâtir un pays prospère.

Il faut rappeler que Mawougno Aziablé est nommée ministre délégué auprès du président de la République chargé de l’Energie et des Mines. Elle est âgée de 29 ans.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *