Togo : contre la Covid-19 en milieu scolaire, le ministre Kokoroko impose une nouvelle organisation pédagogique

Le ministre Dodzi Kokoroko, dans une note circulaire. Celle-ci s’adresse aux directeurs régionaux de l’éducation, aux chefs d’inspection, aux conseillers…



Le ministre Dodzi Kokoroko, dans une note circulaire. Celle-ci s’adresse aux directeurs régionaux de l’éducation, aux chefs d’inspection, aux conseillers pédagogiques, ainsi qu’aux chefs d’établissements scolaires.

Les différents acteurs du système éducatif s’activent pour la rentrée scolaire 2020-2021. Celle-ci se déroule dans un contexte particulier marqué par la crise sanitaire due à la pandémie de la Covid-19. Cette situation affecte la reprise des activités administratives, académiques et pédagogiques dans les établissements scolaires. Pour cela, de nouvelles dispositions s’imposent afin de limiter la propagation de la maladie à coronavirus.

Une nouvelle donne du ministre Dodzi Kokoroko

Le ministre Dodzi Kokoroko a tenu à rappeler aux acteurs, la nécessité de respecter les mesures barrières. En effet gouvernement togolais se soucient véritablement de la santé des apprenants et des enseignants. Ils veulent garantir une année scolaire sécurisée à tous.

Il s’agit essentiellement de s’assurer de la prise en compte de la distanciation physique. Le ministère des Enseignements Primaire et Secondaire a, dans sa note du 19 octobre 2020, annoncé de nouvelles dispositions pédagogiques dans ce sens. Celles-ci devraient donc s’imposer à tous les établissements scolaires.

Il faut rappeler que le port de masque est obligatoire. Les dispositifs de lavage de mains ont été installés dans presque toutes les écoles.

Gestion des effectifs d’élèves

Pour cette rentrée, les responsables d’établissements sont appelés à réduire l’effectif des classes. Le ministre Dodzi Kokoroko les convie à prendre des mesures idoines pour « disposer absolument les élèves à deux par table-bancs, avec un seuil maximal de 60 élèves par classe ».

« Au préscolaire particulièrement, la taille maximale des salles de classe sera de 30 enfants par salle », précise la note. En cas de non-respect, notamment plus de 30 enfants par salle au préscolaire et de 60 élèves par classe dans les autres niveaux, il y aura sanction.

« Le double-flux ou la double vacation s’appliquera en toute rigueur, suivant le contexte de chaque établissement », prévient le ministre. Il a ainsi invité les circonscriptions pédagogiques à faire parvenir au plus tard le 06 novembre 2020, la nouvelle organisation pédagogique.

Aussi, le ministre Dodzi Kokoroko a notifié attacher du prix au respect scrupuleux des directives contenues dans la présente circulaire.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *