dimanche, décembre 4, 2022


Togo / Millenium Challenge Corporation : Vers une 7e éligibilité au programme

Le Togo est en passe d’être éligible pour la 7e année d’affilée au programme Compact du MCC, Millenium Challenge Corporation….

Parredaction Catégorie Politique Société le 17 novembre 2022 Étiquettes : , ,


Le Togo est en passe d’être éligible pour la 7e année d’affilée au programme Compact du MCC, Millenium Challenge Corporation. Grâce aux réformes et à la bonne gouvernance, le pays va pouvoir bénéficier cette fois-ci d’une assistance financière américaine pouvant atteindre plusieurs centaines de millions de dollars.

Dans un bref délai, les autorités espèrent satisfaire les trois critères d’éligibilité au programme Compact du MCC. Quatorze indicateurs sur les 20 qui mesurent les performances politiques exigées pour recevoir une aide massive sont déjà validées, rapporte le média RépublicOfTogo.

Millenum Challenge Corporation, une aide au développement

Le MCC est créé par le Congrès américain en 2004 en vue de nouer de nouveaux liens de partenariat entre les États-Unis et les pays en voie de développement. Le dispositif est conçu pour réduire la pauvreté à travers une croissance économique durable. Ainsi, le programme verse des subventions aux pays qui démontrent un réel engagement à la promotion de la bonne pratique de gestion et à la réforme économique.

Le Togo bénéficie actuellement d’un appui de 35 millions de dollars sur quatre ans via l’initiative. En effet, le pays a réalisé des performances rassurantes grâce aux réformes du gouvernement. Ces avancées sont en adéquation avec les indicateurs d’évaluation des scores du Millenium Challenge Corporation.

Afin de bien diriger l’implémentation des réformes souhaitées par le programme, le gouvernement a mis en place, l’OMCA, Organisme de mise en œuvre du Millennium Challenge Account -Togo en 2021. Le dispositif est chargé de piloter deux projets du programme de seuil (Threshold) : il s’agit de la réforme foncière pour l’accroissement de la productivité agricole (LRAP) et du projet de concurrence accrue au profit des consommateurs, de régulation indépendante et accès élargi dans le secteur des TIC.

Lire Aussi : AFIS 2022 : Plus de 500 leaders du secteur de l’industrie financière africaine attendus à Lomé

Tout dans la transparence

Le LRAP a démarré récemment et le volet TIC est en cours de lancement, apprend-on. C’est un projet qui a pour objectif de sécuriser la terre en milieu rural afin de permettre l’augmentation des investissements dans le secteur agricole. D’ailleurs, les responsables du Millenium Challenge Corporation saluent déjà les premiers résultats.

Selon la directrice générale de l’OMCA, l’organisme, a pour mission de s’assurer que le moindre dollar sorti aille véritablement à la destination finale prévue. “Notre partenaire MCC y veille et dès qu’un soupçon de fraude ou de corruption est avéré, dépendant de la gravité des faits, le programme peut être suspendu’, a rappelé Mme Jeanne Bougonou.

Il faut dire que, les procédures en cours sont conformes aux exigences du MCC. Jeanne Bougonou affiche sa confiance en ce sens. ‘Nous avons bâti une relation de confiance avec le MCC. Le programme Compact reste un processus compétitif. Notre pays fait ce qu’il faut pour maintenir le cap des réformes politiques et institutionnelles en vue d’une éligibilité’.

Nabuch Aboubakar

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.