Togo/MIFA : 02 ans après, un impact positif déjà manifeste avec près de 162 678 emplois créés

L’agriculture occupe une place clé dans l’économie togolaise. Pour booster le secteur, divers instruments à l’instar du Mécanisme incitatif de…

Parredaction Catégorie Economie le 13 août 2020 Étiquettes : , , , , , ,


L’agriculture occupe une place clé dans l’économie togolaise. Pour booster le secteur, divers instruments à l’instar du Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (MIFA Togo) ont été créés. Ces efforts ont permis au secteur de contribuer à hauteur de plus de 40% au Produit Intérieur Brut (PIB). Après deux (02) ans d’exécution, le MIFA a positivement impacté les activités agricoles suscitant ainsi un regain d’intérêt chez les Togolais.

Dans l’optique de mieux aider et réorganiser le secteur agricole, le MIFA Togo a été créé. A travers ce mécanisme, des actions ont été menées. Il constitue une solution aux problèmes de financement auxquels est confronté le secteur.

Mifa Togo, actions menées et résultats obtenus.

La première action forte est la transformation du mécanisme en société anonyme avec un capital de dix (10) milliards de francs CFA. Cette transformation du MIFA Togo est opérée en considération des résultats concluants enregistrés après six mois de phase pilote. Mais, aussi de l’intérêt et de l’importance que ce mécanisme suscite.

Fondé sur le partenariat public-privé, ce nouveau cadre institutionnel a permis la mobilisation des investissements privés. C’est dans cette lancée que l’UEMOA à travers la BOAD a donné son accord pour accompagner l’initiative.

Sur cette période, au Togo, le MIFA Togo a permis d’allouer plus de 14 milliards de francs CFA à 144 000 acteurs agricoles togolais, dont 125 000 producteurs. De nombreuses institutions financières partenaires, dont la BAD, le FIDA, et Fonds Khalifa ont également appuyé le Mécanisme.

Par ailleurs, elle a exécuté la structuration de 124 milliards de francs CFA de marchés viables liés à la production et à la transformation sur toutes les filières.

Les activités du mécanisme ont permis de créer près de 162 678 emplois directs et indirects et d’améliorer significativement le revenu et les conditions de vie des agriculteurs.

De nouveaux défis à relever en 2020

Malgré les contraintes engendrées par la Covid-19 sur le secteur agricole, les autorités ont toujours l’ambition de renforcer davantage le rôle de l’agriculture dans la création de richesse. La réalisation de ce nouvel objectif passe par l’amélioration des conditions de vie des acteurs à travers le développement de produits d’assurance.

Des dispositions ont été ainsi prises avec l’appui du gouvernement, pour fluidifier le déplacement des produits agricoles qui sont généralement des denrées périssables. Le Mécanisme a participé à la mise en route du Plan de riposte du gouvernement pour le secteur. Il a facilité l’accès des petits producteurs des filières stratégiques aux intrants.

Pour l’année 2020, il est prévu d’atteindre le financement de 50 milliards de francs CFA en faveur de 400 000 acteurs et de créer 450 000 emplois. Sur ces 50 milliards, le MIFA Togo a déjà introduit un portefeuille de projets d’une valeur de 30 milliards de francs CFA auprès des institutions financières. Il envisage également de renforcer sa présence à l’intérieur du pays à travers la mise en place de nouvelles antennes préfectorales.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *