Médias au Togo : la HAAC outille les journalistes sur la gestion documentaire

A l’initiative de la HAAC, les professionnels de médias au Togo prennent part à un séminaire de formation et d’information…

Parredaction Catégorie Dossiers le 20 avril 2021 Étiquettes : , , , , , ,

A l’initiative de la HAAC, les professionnels de médias au Togo prennent part à un séminaire de formation et d’information à Kpalimé (145 km de Lomé). Cette rencontre de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication, réuni soixante-quinze (75) journalistes des médias privés et publics. Les échanges portent sur la gestion et la conservation du fonds documentaire des médias au Togo.

Les participants sont issus des régions des Plateaux, Maritime et du Grand Lomé. Ouvert ce lundi, 19 avril 2021, l’atelier de formation fait suite celle tenue en mars dernier au profit des journalistes des régions des Savanes, de la Kara et Centrale.

Mieux gérer la conservation des œuvres des médias au Togo

D’après le constat de la HAAC, la majorité des médias au Togo, qu’ils soient publics ou privés, ne disposent pas des services dédiés à la documentation et aux archives. A travers cette initiative, l’instance de régulation entend donc apporter sa contribution en vue d’une gestion efficace des œuvres journalistiques.

A l’issue de cette formation, les participants auront donc des techniques nécessaires pour l’archivage des productions écrites, audiovisuelles et en ligne. Ainsi, ces œuvres journalistiques relatant, entre autres, l’histoire du pays, pourraient servir aussi bien aux générations présentes que futures.

La HAAC est soutenue dans cette action par l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO). Le Secrétaire général de la Commission nationale de l’UNESCO, Michel Koffi Agboh, a réitéré la disponibilité de sa structure à soutenir les projets portant sur la conservation du patrimoine documentaire mondial.

Les professionnels de médias au Togo invités préserver le trésor documentaire

Les travaux dudit séminaire de formation et d’information ont été ouverts par le président de la HAAC, Pitalounani Télou. Pour l’occasion, il a exposé l’une des volontés s’inscrivant dans la logique de la mise en œuvre du plan stratégique de son institution.

Celle-ci concerne l’engagement d’une réflexion profonde sur l’importance du fonds documentaire des médias, en tant que mémoire des cultures nationales et les moyens et supports de sa conservation. Ainsi, le président a invité les professionnels des médias au Togo à « tout mettre en œuvre pour ne pas perdre le trésor documentaire des organes de presse qui doit être légué aux générations futures ».

La formation est assurée par des spécialistes en la matière à l’instar de Moussa Senghor, Junior Holonou Danklou et Mme Dolibé Dorothée Tabiou. Au total, six communications sont inscrites au programme dont « enjeux de la conservation du fonds documentaire des médias » et « les méthodes et outils de la conservation ».

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *