Santé : le mal de gorge est réel

Les maux de gorge sont communément appelés « Angine ». Mais scientifiquement, il s’agit de la pharyngite, qui désigne spécifiquement…

Parredaction Catégorie Santé le 15 juillet 2020


Les maux de gorge sont communément appelés « Angine ». Mais scientifiquement, il s’agit de la pharyngite, qui désigne spécifiquement une inflammation des tissus de la gorge (pharynx) qui entraîne l’irritation ou l’assèchement de celle-ci.

Souvent considéré dans les zones rurales comme un des symptômes du paludisme, les maux de gorge est plutôt une maladie en soi. Elle fragilise, autant que les autres maladies, la santé humaine et fait véritablement souffrir les personnes atteintes.

Voici les causes possibles des maux de gorge

Les maux de gorge est souvent inattendu et ses causes sont multiples. Selon les spécialistes, 80 à 90 % des cas sont causés par un virus et par des infections bactériennes dans les 10 à 15 % des cas. Concernant les origines virales, il s’agit des premiers symptômes d’une infection par un virus causant une inflammation respiratoire, comme le rhume ou la grippe (influenza). Lorsque l’infection bactérienne est causée par un streptocoque de type A (plus rarement B ou C), on le nomme angine streptococcique.

Les maux de gorge peuvent provenir d’autres sources. Il s’agit, entre autres, de l’air sec, la pollution ou la fumée de tabac, la présence d’une tumeur à la gorge, à la langue ou au larynx, d’une infection au VIH, d’une réaction allergique, d’un reflux gastro-oesophagien ou des muscles endoloris dans la gorge après avoir crié (la voix devient rauque).

En effet, quand l’inflammation touche les amygdales, qui sont situées en arrière de la langue de chaque côté de la gorge, il s’agit d’une amygdalite. Lorsque l’inflammation se situe à l’épiglotte (la petite protubérance cartilagineuse qui se situe près de la trachée), il s’agit d’une épiglottite.

En moyenne, le mal dure une semaine. D’après les spécialistes, un mal de gorge qui persiste plus d’une semaine peut être le signe d’un problème plus sérieux : la diphtérie (maladie respiratoire grave, rare dans les pays industrialisés, mais plus courante dans les pays en développement).

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.