Togo / Football : un match nul avant le CHAN pour les Eperviers A

A quelques jours du démarrage du CHAN Cameroun 2020, les Eperviers A ont achevé leur série de matchs amicaux hier…

Parredaction Catégorie Sport le 13 janvier 2021 Étiquettes : , , , , , , , , ,

A quelques jours du démarrage du CHAN Cameroun 2020, les Eperviers A ont achevé leur série de matchs amicaux hier 12 janvier 2021 à Porto-Novo. En déplacement au Bénin pour affronter leurs homologues Ecureuils, les Eperviers locaux sont revenus avec le point du nul dans le nid à l’issue de la manche retour du match international amical.

Les Eperviers A’ conduit par le technicien togolais Jean Paul Abalo Dosseh ont contraint les Ecureuils du Bénin à un match nul de zéro but partout sur les installations du stade Charles de Gaulle de Porto-Novo (Bénin).

D’autres visages pour un nul chez les Eperviers A

Dans la dernière ligne droite vers le CHAN au Cameroun, Jean Paul Abalo Dosseh et son staff ont sollicité une double confrontation avec les locaux béninois. Le 9 janvier dernier au stade de Kégué (Lomé), la sélection togolaise A’ a été surprise par la formation béninoise A’ sur un score étriqué d’un but à zéro.
Pour refaire ce retard, Jean Paul Abalo Dosseh a remanié sa formation avant le match retour du 12 janvier 2021 à Porto-Novo. Suite à ce souffle nouveau insufflé à l’équipe, seuls deux des onze entrants du match aller (Aigba Moubarack et Toudji Messan) étaient sur la liste du match retour.

Il est à noter que lors du match aller à Lomé, Tchakei Marouf, Ahoro Jarry et Zonor Ayayi étaient blessés et mis au repos. Aussi, il y a la venue dans le rang des Eperviers A’ du jeune défenseur central SAMA Halimou (pour son premier match avec l’équipe et en titulaire). A la fin de la rencontre, la formation togolaise n’a réussi qu’un match nul et cela suscite des interrogations sur la bonne forme et les performances des « héros d’Aguégué ».

Une méforme des Éperviers A ?

Si les longues vacances connues par les Eperviers A  à cause de la Covid-19 ont été décriées par le public sportif togolais, elles ne sont pas sans conséquence pour cette formation. Depuis la reprise des préparatifs du CHAN, les poulains de Jean Paul Abalo Dosseh peinent à s’imposer dans les différents matchs amicaux.

Avec quelques grands absents (Ama Tchoutchoui, Agbozoh Kloussè, feu Koudagba Kossi), les « héros d’Aguégué » ne rassurent pas vraiment le public sportif togolais. La série de matchs amicaux a révélé plusieurs failles dans cette nouvelle équipe qui se rendra au Cameroun pour défendre les couleurs du Togo lors du CHAN du 16 janvier au 07 février 2021. C’est sur ces notes de méforme et de contre-performance que l’équipe locale togolaise va au CHAN.

Ce match amical international face à leurs homologues du Bénin à Porto-Novo vient boucler la série des matchs amicaux avant le CHAN. Sans grande assurance, le public sportif togolais espère que Jean Paul Abalo Dosseh et son staff pourront dégager une équipe compétitive pour défendre vaillamment les couleurs du Togo à ce CHAN (première participation pour le pays). Bonne chance aux Eperviers A qui jouent leur premier match contre le Maroc le 18 janvier 2021.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *