Marchés publics au Togo: l’ARMP outille les jeunes entrepreneurs

Après une pause imposée par la crise de la pandémie liée à la Covid-19, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics…

Parredaction Catégorie Dossiers le 2 mars 2021 Étiquettes : , , , ,

Après une pause imposée par la crise de la pandémie liée à la Covid-19, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics au Togo (ARMP) reprend ses activités en faveur des jeunes entrepreneurs. Ce lundi, 1er mars 2021, une session de formation a été ouverte dans la ville de Kara (Nord Togo). Celle-ci relance les séances de formations prévues sur l’ensemble du territoire national.

L’initiative entre dans le cadre de la mesure présidentielle consistant à octroyer 25% des commandes publiques aux jeunes et femmes entrepreneurs. Entreprise depuis 2018, l’initiative vise à booster l’entrepreneuriat de la jeunesse togolaise.

Offrir les armes nécessaires aux jeunes

Les sessions de formation ouvertes par l’ARMP s’étendent sur une période de six 6 mois (du 1er mars au 1er août 2021). Trois villes sont concernées notamment Lomé, Atakpamé et Kara. La localité, Kara, a accueilli le lancement officiel. Les formations se déroulent d’une façon simultanée.

« L’environnement des marchés publics et la présentation des offres », c’est autour de cette thématique que vont se dérouler les formations. L’initiative vise à outiller davantage les jeunes et femmes entrepreneurs.
Il s’agit donc pour les premiers responsables, d’amener les participants à tirer profit des opportunités qu’offre la mesure des 25% qui leur sont réservés dans la commande publique.

2 100 entrepreneurs concernés par le nouvel environnement des marchés publics au Togo

L’ARMP est l’institution togolaise chargée d’assurer la régulation, le suivi et l’évaluation des marchés publics au Togo et des délégations de service public. Les sessions de renforcement des capacités en cours ciblent au total deux mille cent (2100) jeunes et femmes entrepreneurs du Togo.

Après cette action, les participants seront, entre autres, aptes à identifier et apprécier les critères d’attribution des marchés publics au Togo et à analyser les besoins exprimés dans les dossiers d’appel à concurrence. Aussi, a fait savoir le Directeur Général de l’ARMP, Aftar Touré Morou, les jeunes entrepreneurs seront capables d’identifier et appliquer les obligations contractuelles essentielles des marchés publics au Togo.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *