vendredi, septembre 24, 2021


Mali : le M5 se dit « disposé » à accompagner le processus de transition

Après presque deux mois de lutte mené par le M5, ce sont les militaires qui auront eu raison du président…

Parredaction Catégorie Politique le 27 août 2020 Étiquettes : , , , , ,


Après presque deux mois de lutte mené par le M5, ce sont les militaires qui auront eu raison du président IBK, en le renversant. Ce coup d’Etat a réjoui les contestataires, mais a été condamné par la communauté internationale. Ce mercredi 26 août, pour la première fois, les membres du M5 ont été reçus par les militaires putschistes.

L’architecture de la transition au Mali n’a pas encore trouvé d’accord entre la junte et la délégation de la CEDEAO. En recevant le M5, la junte réaffirme sa volonté à régler la question de la transition entre Maliens.

Le M5 associé à la transition

Au départ, les membres de la junte avaient proposé une transition militaire de trois ans. Ce à quoi s’est opposé la CEDEAO qui souhaitait une transition d’au plus douze mois.

Selon le ministre des affaires étrangères du Niger, trois ans c’est trop, il faut une transition courte. Sur la question de qui et comment diriger la transition, le porte-parole de la junte rapportait que rien n’a été décidé.

Il a, par ailleurs, rassuré la délégation de la CEDEAO que toutes les forces vives de la nation malienne seront consultées.

Déjà après le départ de la délégation de la CEDEAO hier, la junte a entamé des discussions avec les partenaires étrangers et les acteurs nationaux. Aujourd’hui, c’est le tour de la délégation du M5. C’est à Kati, au quartier général de la junte, qu’a eu lieu la rencontre.

Le M5 disposé à accompagner le processus

Pour l’heure, il ne s’agit pas de savoir quelle place occuperait le M5 dans le gouvernement de transition. Mais, le fait déjà de prendre contact officiellement avec ce mouvement est une avancée notable.

Il s’agissait d’une prise de contacts. Cependant, à bien lire le schéma, il est fort probable que le Premier ministre soit nommé dans le M5 et le président de la junte.

D’ailleurs, à en croire Modibo Koné, membre de la délégation du M5, « tout s’est bien passé ». « Nous sommes disposés à accompagner le processus. Nous avons été édifiés et rassurés », renchérit un autre membre.

Les discussions de fond sont pour plus tard. Mais, on constate déjà que des figures emblématiques de l’opposition ont fait le déplacement sur Kati. Il s’agit de Soguel Maïga, Issa Kaou Djim, l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé ou encore Me Mountaga Tall. Ce qui témoigne vraiment de l’intérêt qu’ils accordent à la transition.

Il faut rappeler qu’une délégation de la majorité a été, également, reçue par la junte à Bamako.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *