« Maîtresse d’un homme marié », une série très prisée par les téléspectateurs

« Maîtresse d’un homme marié » est une série africaine parue officiellement depuis 2019. La deuxième saison de la palpitante…

Parredaction Catégorie Culture le 14 juillet 2020 Étiquettes : , , ,


« Maîtresse d’un homme marié » est une série africaine parue officiellement depuis 2019. La deuxième saison de la palpitante série sénégalaise touche à sa fin. Impatients, les téléspectateurs pourraient, le lundi 13 juillet 2020, tirer les rideaux sur la saison 2 de cette excitante saga à succès.

Un exploit inattendu obtenu tant auprès des publics masculins et féminins nationaux qu’internationaux. Toutefois, cette fiction télé a suscité de vives réactions d’indignations, de contestations de la part de plusieurs organisations religieuses dans une société sénégalaise hautement conservatrice. Ce qui a valu aux promoteurs de Maîtresse d’un homme marié, des censures et rappels à l’ordre de la part de la CNRA.

Togo/Musique : Gérard Akueson revendique la paternité du « Makossa »

« Maîtresse d’un homme marié », découverte

« Maîtresse d’un homme marié », est une série télévisée sénégalaise produite totalement en wolof et retranscrite en français. Elle a été produite par le groupe Marodi et diffusée depuis le 25 janvier 2019 sur la télévision privée « 2sTV », YouTube et la chaine A+.

Ce feuilleton qui divise les opinions, met en avant le quotidien des femmes africaines et surtout celles dakaroises. Un quotidien marqué par de véritables faits de société tels que les tabous, les relations extra-conjugales, les violences faites aux femmes, la polygamie et bien d’autres.

« Maîtresse d'un homme marié », une série très prisée par les téléspectateurs

Pour  la scénariste Kalista Sy, ce feuilleton se veut libérateur des consciences sur les stéréotypes existant dans la société sénégalaise. Elle révèle, entre autres, les dessous, les souffrances et les difficultés endurées par les femmes.

« Maîtresse d’un homme marié » pour changer les mentalités

L’unique but poursuivi par les promoteurs de « Maîtresse d’un homme marié » est de contribuer au changement des perceptions et mentalités. Série à forte audience, la saison 2 a attiré en moyenne plus de 1,5 millions de téléspectateurs par épisode.

Sur les médias sociaux tels que Youtube, les 31 épisodes de cette série ont été vus par 2,4 millions de personnes. Un intérêt retentissant qui froisse plus d’un. Pour les associations comme l’ONG Jamra et le comité des valeurs morales du Sénégal, il s’agit d’une atteinte aux mœurs sénégalaises et une promotion de la pornographie.

Quoi qu’il en soit le scénario du 32ème et dernier épisode a été diffusé hier lundi 13 juillet. Malgré les critiques et persécutions à l’endroit de la réalisatrice, les téléspectateurs auraient-ils droit à la troisième saison de ce feuilleton ? Le rêve est permis.

Togo : démarrage ce jour de la danse Habyè en pays Kabyè, le canton de Lama a donné le ton

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.