Littérature : « Le mal et le Silence de Dieu » de Yesuvito Deto, officiellement lancé

Un nouvel ouvrage vient de faire encore son entrée dans le répertoire des œuvres religieuses togolaises. « Le mal et…

Parredaction Catégorie Culture le 7 décembre 2020 Étiquettes : , , , , ,

Un nouvel ouvrage vient de faire encore son entrée dans le répertoire des œuvres religieuses togolaises. « Le mal et le Silence de Dieu », c’est le nom de cette œuvre littéraire écrite par le Père Kodjo Yesuvito Deto. L’ouvrage a été officiellement présenté au public togolais.

Dans « Le mal et le Silence de Dieu », l’auteur a essayé de relayer les questions que l’humanité se pose. « Que faisait Dieu devant la faim et la détresse des pays du tiers monde ? Où était Dieu quand les balles crépissaient et quand le juste croupissait derrière les barreaux ? ». Telles sont entre autres interrogations.

« Le mal existe, nous ne devons pas nous voiler la face »

« Le supposé abandon de la créature par son créateur trahit le silence combien éblouissant de Dieu en face du mal et scandaleusement de la souffrance gratuite du juste », pense l’auteur. D’après le père Yesuvito Deto, Dieu n’a jamais été silencieux. Mais, il explique s’être mis à la place de ceux qui ceux qui souffrent et implorent Dieu.

« Le mal et le Silence de Dieu, c’est une manière de convoquer tous ceux qui souffrent et qui très souvent mettent les causes sur le dos de Dieu », a indiqué l’auteur. « Mes chers amis, quoi qu’on puisse dire, il y a beaucoup de choses que nous devons nous reprocher afin que le monde aille comme nous le souhaiterions. Le mal existe, nous ne devons pas nous voiler la face », a précisé le Kodjo Deto.

Ouvrage interdisciplinaire

« Le mal et le Silence de Dieu » a été rédigé dans un style fluide et accessible à tous. Selon son auteur, il se veut un ouvrage interdisciplinarité adressé à la fois au monde universitaire qu’aux lecteurs du niveau moyen. L’ouvrage qui est le premier bébé de l’auteur a été publié aux Editions Saint Augustin Afrique.

Il faut préciser que l’écrivain a tenu à rappeler le fait que certains mots choquent et révoltent. « Dieu, il est avec nous et nous devons encore faire assez de silence pour l’écouter », a-t-il souligné.

Né dans la préfecture de Yoto, le Père Yesuvioto Deto a été ordonné prêtre en 2006 à Aného après des études au grand séminaire interdiocésain Saint Jean Paul de Lomé. L’homme de Dieu est nanti d’une Licence Canonique philosophie à l’Institut Catholique de Philosophie de Paris et d’un Master 2 d’Etat de la Faculté des Sciences Humaines de Poitiers en France.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *