Gestion de la Covid-19: la stratégie efficace du Togo, louée par l’Institut Lowy, en trois grands axes

L’Institut Lowy, groupe de réflexion australien, a réalisé une étude sur la gestion de la pandémie du coronavirus dans 98…

Parredaction Catégorie Santé le 1 février 2021 Étiquettes : , , , , , ,

L’Institut Lowy, groupe de réflexion australien, a réalisé une étude sur la gestion de la pandémie du coronavirus dans 98 pays du monde. Avec un score de 72,8 sur 100, le Togo est classé 1er en matière d’efficacité dans la gestion contre le Coronavirus en Afrique de l’Ouest et 15ème mondialement. Les différentes mesures prises par le Togo dans le cadre de la riposte contre la propagation de la Covid-19 ont donc donné d’excellents résultats. 

Au total, six (06) indicateurs ont été pris en compte par l’Institut Lowy dans l’évaluation de la performance des pays dans leur gestion contre la Covid-19. Dans un premier temps, il s’est agi notamment de la situation des cas confirmés, des décès confirmés, des cas confirmés par million de personnes.

Ensuite, les analystes ont pris en compte les décès confirmés par million de personnes, les cas confirmés en proportion des tests et les tests réalisés pour mille personnes. L’Institut Lowy s’est surtout appuyé sur les informations rendues disponibles par les États, afin de publier son rapport le 28 janvier dernier. Dans cet article, Lomegraph propose de livrer en trois grands axes, les actions du gouvernement togolais dans le cadre de la riposte.

Sensibilisations

L’Institut Lowy n’est pas le premier acteur à reconnaître l’efficacité des actions du Togo dans la riposte contre la Covid-19. En septembre 2020, la Banque Mondiale avait, dans son rapport, donné son appréciation sur la gestion de la crise sanitaire au Togo.

Ces résultats remarquables sont le fruit d’une stratégie d’anticipation qui a pour base la sensibilisation. Le gouvernement s’est investi dans la communication afin d’amener la population togolaise à mieux cerner les enjeux de l’heure.

D’importantes actions ont été menées dans ce sens. Les autorités togolaises ne cessent de participer à des émissions sur les médias de la place. Ces émissions sont faites en français et en langues locales. Des campagnes de sensibilisation sont menées presque chaque jour dans toutes les localités.

État d’urgence sanitaire

Aussitôt les premiers cas positifs confirmés, les autorités togolaises ont pris une série de mesures en vue de contenir la pandémie. Le 1er avril 2020, le chef de l’État, Faure Gnassingbé, décréta l’État d’urgence sanitaire d’une période de trois mois avec à la clé une batterie de restrictions.

Parmi cet ensemble, il y a l’instauration du couvre-feu, le bouclage des villes, la fermeture des lieux de cultes ainsi que des établissements scolaires. Aussi, il y a eu, entre autres, l’arrêt des activités sportives et culturelles, l’interdiction des rassemblements de plus de 15 personnes et le port obligatoire de masques. Plusieurs évènements ont été annulés.

Dans les jours suivants, il y a eu la mise en place de la Force Spéciale mixte anti pandémie Covid-19 (FOSAP). Composée de 5.000 agents des forces de défense et de sécurité, cette unité se charge de faire respecter les mesures prises par les autorités sur l’ensemble du territoire national.

Renforcement des dispositions sanitaires

La crise sanitaire au Togo est gérée par la Coordination Nationale de Gestion de la Riposte à la COVID-19 (CNGR-C19) sous le leadership du Médecin-Colonel Mohaman Djibril. Cette structure œuvre en harmonie avec le Comité Scientifique.

Aussi, le Centre Hospitalier Régional (CHR) Lomé Commune a été aménagé et doté de matériels adéquats afin d’assurer une prise en charge de qualité aux patients. Le corps médical a été doté des matériels de protection. De même, il a bénéficié d’une assurance spéciale en vue de limiter le risque intrinsèque d’exposition dans l’exercice du métier. Des séances de renforcement de capacités ont été entreprises à l’endroit de tout le personnel de santé sur l’ensemble du territoire national. Objectif : actualiser les connaissances des agents sur la pandémie.

Il faut noter que toutes ces actions sont menées avec l’implication et la participation de toutes les forces vives de la nation. Chacun dans son domaine d’intervention contribue à la lutte contre la pandémie de la Covid-19 qui sévit depuis fin 2019.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *