Togo : les Hauts fourneaux de Bassar, un site à visiter assurément !

Les « Hauts Fourneaux de Bassar », aviez-vous entendu parler ? En effet, la question est légitime et les réponses…

Parredaction Catégorie Culture le 23 octobre 2020 Étiquettes : , , , , , ,

Les « Hauts Fourneaux de Bassar », aviez-vous entendu parler ? En effet, la question est légitime et les réponses n’en manquent pas. Le Togo regorge une multitude de richesses culturelles teintées d’histoire majestueuses. Petit pays hospitalier d’Afrique de l’Ouest, le Togo s’étend sur 56 785 km2. Le visiter ne devrait aucunement être une option, mais une nécessité. Cela dit, pourquoi serait-il donc une destination parfaite ?

Nous vous plongions au cœur de ce site touristique situé dans la région de la Kara (Nord du Togo). Les « Hauts Fourneaux de Bassar » constituent l’un des plus grands centres métallurgiques de l’Afrique précoloniale.

Hauts Fourneaux de Bassar, un lieu authentique

Bassar est une ville du centre du Togo riche en fer. Limitrophe du Ghana à l’ouest, elle est le chef-lieu de la préfecture de Bassar qui recèle tant de choses historiques. Parmi elles figurent les légendaires Hauts Fourneaux. Ce sont les villages de Bangeli et de Nangbani qui abritent ces sites emblématiques.

En effet, un haut fourneau est une installation qui vise à désoxyder et fondre les métaux contenus dans un minerai. Les Hauts Fournaux de Bassar sont construits en terre cuites (argiles). Ils servaient à fondre le minerai pour obtenir le métal fer nécessaire.

Les Hauts Fourneaux de Bassar constituent des vestiges historiques du travail du fer des populations de la ville Bassar qui s’y étaient spécialisées avant l’arrivée des colons. Les premiers dispositifs datent du 13ème siècle alors que les derniers en ont fonctionné jusqu’en 1920. Plus de 500 fourneaux étaient recensés dans la localité avant l’indépendance (1960).

Quand les Hauts Fourneaux de bassar suscitent curiosité

Les Hauts fourneaux de Bangeli et de Nangbani font toujours parler d’eux. Ils ne pourront guère s’oblitérer dans l’histoire du patrimoine culturel togolais. L’on ne peut s’empêcher de visiter coûte que coûte ce site légendaire, une fois les pieds mis à Bassar.

Ce lieu a autant de charme et d’attrait. Il suscite l’admiration de plus d’un. Il a été visité par de grandes personnalités à l’instar de l’ex ambassadeur de l’Union Européenne au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez. En fin de mission en 2018, l’espagnol avait organisé une tournée d’adieu sur l’ensemble du territoire national.

Aussi, l’ex ambassadeur de la France au Togo, Marc Vizy ne s’est pas empêché de faire le déplacement à Bassar pour découvrir ce site historique. Le député togolais Gerry Taama a lui aussi vanté la splendeur de ce joyau togolais, pour ne citer que ceux-là.

Faites donc le déplacement pour découvrir cette pure merveille togolaise.

Lire aussi: Togo/Tourisme : réglementer le secteur pour le rendre plus compétitif

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *