Togo : les acteurs universitaires réfléchissent à l’apport des recherches pour la réussite du PND

Les acteurs universitaires ainsi que des structures de recherches scientifiques et techniques sont en atelier de formation depuis ce mercredi…


[bsa_pro_ad_space id=4]

Les acteurs universitaires ainsi que des structures de recherches scientifiques et techniques sont en atelier de formation depuis ce mercredi 11 novembre à l’Auditorium de l’Université de Lomé. Il a été ouvert par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Professeur Majesté Ihou Watéba.

L’objectif pour les acteurs universitaires est de donner un nouvel élan à la recherche au plan national en permettant un meilleur impact des résultats sur le développement. L’atelier est prévu sur trois jours et prendra fin demain vendredi 13 novembre.

Mobiliser davantage le monde de la recherche

Placé sous le thème « organisation et encadrement des structures de recherches togolaises en lien avec le Plan National de Développement et les Ecoles Doctorales », l’Université de Lomé (UL) se positionne ainsi comme un acteur clé dans le développement du pays.

Ainsi, pour ce faire, l’institution publique d’enseignement supérieur se rend résolument disponible pour être le levier fondamental de la réussite des programmes gouvernementaux, en lien avec le Plan National de Développement (PND). Dans ce sens, il est donc capital, estiment les acteurs, de mobiliser davantage le monde de la recherche pour qu’il se mette au service de l’invention de solutions innovantes et adaptées aux besoins des populations.

Les acteurs universitaires échangent sur les stratégies de la recherche

En effet, cette rencontre sera pour les acteurs universitaires d’échanger sur les stratégies de recherche de financement, la coopération, le réseautage, le management des écoles doctorales. Il s’agira aussi de trouver les techniques de planification stratégique de la recherche, la politique nationale de la recherche et ses différentes perspectives.

Pour le Ministre Professeur Majesté Ihou Watéba, la disponibilité des structures et laboratoires ou des écoles doctorales ne saurait suffire pour atteindre les objectifs de développement. Il est indispensable d’avoir de façon constante des formations, des encadrements et un accompagnement approprié pour faire de la recherche le moteur du développement.

Le lancement a connu la présence des acteurs universitaires, du Directeur National de la Recherche, le Professeur Kouami Kokou, du Directeur de l’Agence Universitaire de la Francophonie, le Professeur Baba Gnon, du Directeur de la Recherche et de l’Innovation, le Professeur Essohanam Batchana, et plusieurs responsables de laboratoires et d’équipes de recherche du Togo.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *