Législatives au Tchad : des élections reportées à octobre 2021

Les législatives au Tchad sont de nouveau reportées.  Les elections se dérouleront finalement le 24 octobre 2021. Conviant la communauté…

Parredaction Catégorie Politique international le 13 juillet 2020 Étiquettes : , , , ,


Les législatives au Tchad sont de nouveau reportées.  Les elections se dérouleront finalement le 24 octobre 2021. Conviant la communauté internationale, la Commission Nationale Electorale et Indépendante (CENI) tchadienne a annoncé le report des législatives en raison de la pandémie du coronavirus.

Mais, au même moment,  les présidentielles respectent le délai constitutionnel. Mahamat Kodi, président de la CENI dans son communiqué, invite « La communauté des partenaires à apporter les appuis financiers et matériels » pour le parfait déroulement de ces législatives au Tchad en vue.

Lire aussi: Tchad : Moult reports des élections législatives, que craint Idriss DEBY ?

Législatives au Tchad : des élections reportées à octobre 2021

Les législatives au Tchad fortement attendus

Les populations trouvent anormale ce report des elections législatives au Tchad. Celles-ci sont impatiemment attendues par la population. La CENI offre, de facto, une occasion au parti présidentiel ainsi qu’à ses alliés de se passer de la volonté générale.

De plus, nombreux sont ces Tchadiens qui sont énormément touchés par la crise financière. Un état d’âme entrainant en eux un désintéressement de la chose politique. Ce qui a entrainé depuis 2015 des élections non crédibles car la volonté du peuple n’est point respectée.

Les législatives au Tchad reportés pour manque de moyen

Il faut reconnaitre que depuis quelques semaines, l’organisation en charge des législatives au Tchad est sous la pression de la classe politique. Car le président de la CENI constitue un enjeu majeur qui s’ajoute à un détail technique important, celui de la révision des listes électorales pour avoir changé d’opérateur.

Or, la révision de ces listes électorales s’est vue paramétrée par une société qui risque de ne pas coopérer suite à sa perte du marché.Législatives au Tchad : des élections reportées à octobre 2021

Lire aussi: Tchad : Le nouveau calendrier électoral contesté par le G24

Depuis 2015, ces derniers reportés à plusieurs reprises par l’autorité se justifiaient par un manque de moyens : « en période de vache maigre, on ne peut rien faire », disait Idriss Déby, le président tchadien. Est-ce encore le cas ?

Pour l’opposition, il s’agit d’une remise en cause de la démocratie qui exige le respect de la constitution. Dans l’opinion Tchadienne, Idriss Déby, arrivé au pouvoir par les armes depuis 1990, ne devrait pas penser briguer un sixième mandat. Et si, ces élections ont été reportées cinq fois déjà, c’est le président qui n’a pas la volonté de les organiser.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.