Le Togo mise sur l’amélioration du climat des affaires pour attirer davantage les IDE

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a présidé, le 27 juin 2022 à Lomé, le Conseil des ministres….

Parredaction Catégorie Economie le 29 juin 2022 Étiquettes : ,


Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a présidé, le 27 juin 2022 à Lomé, le Conseil des ministres. Une partie des travaux du conseil des ministres était consacrée aux dossiers économiques. A l’issue, Sani Yaya a présenté une communication sur le document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle qui entend créer les conditions favorables pour les investissements directs étrangers (IDE). Ceci, en lien avec la feuille de route gouvernementale 2020-2025. Le document a été approuvé par le conseil des ministres et il sera présenté prochainement aux députés.

Propulser l’économie togolaise à travers les IDE

Les IDE représentent pour le Togo une source importante de développement économique, de modernisation, de croissance des revenus et d’emplois. Dans cette démarche, l’Etat togolais continue la mise en œuvre des réformes.

Le Togo mise sur l’amélioration du climat des affaires pour attirer davantage les IDEEn effet, le document sus-évoqué permet d’assurer une meilleure allocation des ressources mobilisables. Toutes en cohérence avec les orientations stratégiques des politiques publiques et des priorités du gouvernement sur la période 2023-2025. Il s’articule autour de trois points principaux notamment l’évolution économique récente, les perspectives économiques et les priorités nationales et sectorielles.

L’activité économique a connu un rebond en 2021, tirée par une conjoncture économique internationale plus favorable. Les mesures de soutien prises par le gouvernement, se traduisant par un taux de croissance du PIB réel établi à 5,5% en 2021 contre 1,8% en 2020.

C’est ainsi que le gouvernement envisage la poursuite des réformes pour l’amélioration du climat des affaires en vue de favoriser l’entrée des IDE. Aussi, prévoit-il le renforcement des mécanismes d’inclusion pour une prospérité partagée ainsi que des actions de lutte contre l’insécurité.

Approche stratégique dans la démarche des IDE

Le Togo mise sur l’amélioration du climat des affaires pour attirer davantage les IDEEn mai 2022, à la demande du gouvernement, la CNUCED (Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement) a initié l’Examen de la Politique d’Investissement (EPI) du Togo. Il s’agit d’une initiative qui propose une assistance technique complète, à moyen ou à long terme. Cette dernière est adaptée aux circonstances nationales, à partir d’une évaluation du cadre directif, réglementaire et institutionnel des IDE. L’évaluation est réalisée en fonction des objectifs économiques et des objectifs de développement social du pays.

Enfin, “L’EPI permettra d’identifier des leviers pour accroître l’attractivité de la destination Togo et d’explorer de nouveaux mécanismes de développement”, expliquait la ministre chargée de la promotion de l’investissement, Rose Kayi Mivedor.

Perside Katanga

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.