dimanche, décembre 4, 2022


COP 27 : Une forte délégation défend les intérêts du Togo en Égypte

La 27e Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP 27) a débuté ce…

Parredaction Catégorie Société le 7 novembre 2022 Étiquettes : , ,


La 27e Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP 27) a débuté ce 06 novembre en Égypte. Une délégation togolaise bien équipée pour défendre les intérêts du pays est présente sur les lieux. Cette COP devrait surtout donner lieux à d’âpres négociations sur les questions climatiques.

Les pays du Sud montent au créneau sur les questions du Climat et de la protection de l’environnement. La COP 27, officiellement ouverte ce dimanche, se déroule à Charm el-Cheikh en Égypte après une année marquée par de nombreux événements climatiques extrêmes à travers le monde. Le Togo y est représenté par des délégués formés pour la cause climatique.

Contribuer substantiellement aux discussions

Nos représentants, une vingtaine d’acteurs issus de divers secteurs, ont vu leurs capacités renforcées lors d’un atelier organisé par le ministère en charge de l’Environnement dans la deuxième semaine d’octobre. L’objectif était de leur permettre de disposer d’éléments solides afin de pouvoir défendre les intérêts du Togo, en saisissant les opportunités de financement climats qui s’offrent. COP27

Alors que les pays développés font face aux impacts du changement climatique, les pays du sud réclament des compensations financières pour leurs « pertes et dommages » de la part des pays riches.

En effet, le Togo est signataire des Accords de Paris et fait partie des pays les moins pollueurs au monde. Dans ce sens, la délégation togolaise se devra de réclamer des dédommagements financiers, un sujet épineux qui sera officiellement au menu des discussions. La question sur le financement des énergies vertes auquel tient le GNDR sera aussi sur la table.

Lire Aussi : Togo : Ouverture officielle du Centre International de Cancérologie de Lomé (CICL)

COP 27 : surtout réclamer des dédommagements

« La priorité du Togo à cette conférence sur le changement climatique, c’est l’adaptation à cause des effets pervers des changements climatiques sur notre pays. On réclame la mobilisation des ressources pour des actions d’adaptation. L’adaptation, c’est le financement climatique », a confié à Vert-Togo, la Directrice de l’Environnement et des ressources forestières, Yao Merry.  COP 27

Et d’ajouter, « nous nous alignons aux autres pays en développement pour réclamer la dette aux pays développés selon la promesse depuis Copenhague pour 100 millions de dollars par an pour nous soutenir dans nos actions de lutte contre les changements climatiques. »

Il faut noter que le Togo dispose d’un bureau et d’un pavillon sur les lieux de la COP 27 grâce aux efforts du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Et petite note d’information, plus de 40 000 personnes participent à cette COP 27 qui prendra fin le 18 novembre prochain.

Nabuch Aboubakar

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.