Diplomatie : le Président du Togo Faure Gnassingbé a assisté à deux conférences de haut niveau

Le Président du Togo, SEM Faure Essozimna Gnassingbé  a eu un weekend chargé. Le chef de l’Eat a pris part,…

Parredaction Catégorie Dossiers le 7 décembre 2020 Étiquettes : , , , , ,

Le Président du Togo, SEM Faure Essozimna Gnassingbé  a eu un weekend chargé. Le chef de l’Eat a pris part, les 5 et 6 décembre derniers, aux 13è et 14è sessions extraordinaires de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine.

Assistée par visioconférence, la séance s’est tenue à Johannesburg. La rencontre à laquelle a pris part le président du Togo était portée sur deux sujets principaux. Les échanges ont essentiellement portées sur la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAF) et sur le programme-phare « Faire taire les armes ».

Mise en œuvre de la ZLECAf, une préoccupation pour le président du Togo

En effet, la première journée de ces sessions extraordinaires notamment la 13è, à laquelle le Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé a activement pris part, s’est consacrée à l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale africaine.

 Diplomatie : le Président du Togo Faure Gnassingbé a assisté à deux conférences de haut niveau

Ensemble, les chefs d’Etats ont examiné les progrès réalisés pour l’opérationnalisation effective de ce mécanisme qui facilitera le développement des échanges commerciaux sur le continent.

Dans le processus de mise en œuvre, le Togo est, en effet, le troisième pays en termes de préparation et d’engagement pour la mise en œuvre de l’accord établissant cette zone d’échanges commerciaux.

« Faire taire les armes », le président du Togo très impliqué

Faire taire les armes, c’est le thème qui a rassemblé les Chefs d’Etats et principaux acteurs le second jour des travaux de la 14ème session extraordinaire.

Ainsi, les mécanismes qui contribuent à lutter contre les violences et conflits sur le continent ont été présentés, avec des orientations pour la réalisation des ambitions du continent « conformément à l’Agenda 2063, l’Afrique dans un cadre pacifique, stable et sûr ». Ceci à travers le discours du Président Faure Essozimna Gnassingbé délivré pour la circonstance par la Ministre des Armées, Mme Marguerite Gnakadè.

Au nom du Président de la République, la Ministre des Armées a convié les États à une politique de bon voisinage et de contrôle de frontières afin de mieux instaurer une paix durable et un environnement régional stable. Pour atteindre les objectifs du programme-phare « Faire taire les armes », le Togo préconise une véritable culture de la paix et la non-violence.

Pour eux, ce sommet extraordinaire de l’Union africaine devra ouvrir la voie à la synergie d’action à l’échelle continentale afin de trouver des voies et moyens pour instaurer un climat de paix propice au développement.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *