mercredi, septembre 22, 2021


Gouvernance publique : le nouvel exécutif togolais manifeste son adhésion à la politique du Président

Le nouvel exécutif togolais, mis en place le 1er octobre, était en séminaire les 13 et 14 octobre 2020. Les…

Parredaction Catégorie Politique le 14 octobre 2020 Étiquettes : , , , , ,


Le nouvel exécutif togolais, mis en place le 1er octobre, était en séminaire les 13 et 14 octobre 2020. Les travaux de cette rencontre ont été présidés par le président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé. Elle a permis aux membres du gouvernement de mieux s’imprégner des ambitions et objectifs prioritaires du Chef de l’Etat.

Le séminaire gouvernemental est une innovation. Au Togo, c’est la première fois que l’exécutif togolais se réunit pour échanger sur les directives des actions à mener au profit de la population. Les ministres n’ont pas manqué d’exprimer leurs satisfécits à la fin des travaux.

L’exécutif togolais édifié sur ses responsabilités vis-à-vis de la population

Les ministres sont sortis de ces séances, armés et outillés pour l’accomplissement de leurs tâches, conformément à la feuille de route gouvernementale. « Chaque membre du gouvernement est désormais édifié et sait les responsabilités, les tâches et les objectifs qui lui sont assignés », a indiqué Gilbert Bawara. Il est en charge du ministère de la Fonction Publique, du Travail et du Dialogue Social.

Au total, 42 projets prioritaires avec 13 réformes sont inscrits dans l’agenda du nouveau quinquennat du président Faure, à mettre en œuvre par l’exécutif togolais. Ainsi, cette vision déclinée en feuille de route a été pour chacun des départements ministériels, l’occasion de présenter ses projets. C’est ce qu’a indiqué Mme Myriam Dossou-d’Almeida, ministre du Développement à la Base, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

« Cela permettait de voir les synergies, les interactions et la cohérence de l’ensemble des projets. C’est vraiment un exercice assez utile pour nous », a-t-elle précisé. Le Ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière, Me Koffi Tsolenyanou a déclaré être très impressionné par la démarche.

« Aujourd’hui, nous sommes appelés à agir en harmonie, dans la solidarité », a-t-il lancé. « Chaque ministère devait apporter des appuis avec ces ministères pour que les résultats soient des résultats collectifs, des résultats partagés donnant maintenant une autre forme de gouvernance », a-t-il poursuivi.

L’exécutif togolais apte à répondre aux aspirations de la population

Le bien-être de la population est au centre de toutes les actions gouvernementales. Et, pour ce nouveau quinquennat, le chef de l’Etat veut un impact plus grand. L’exécutif togolais a été appelé à agir en ayant cette ambition à l’esprit.

« Nos concitoyens attendent de ce nouveau gouvernement des résultats. Nos concitoyens en appellent en une République exemplaire, modèle, axée sur le résultat. Et il me semble que nous serons à la hauteur de ces attentes », a confié le ministre Komla Dodzi Kokoroko. Il est le nouveau locataire du ministère des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat.

Pour le ministre de la Communication et des Médias, Prof Akodah Ayewouadan, il est très important de faire en sorte que l’action du gouvernement puisse être ressentie de façon très inclusive sur les 56 600 Km2 du territoire. « Il faut que chacun de nos citoyens puisse se reconnaitre dans les actions qui vont être menées tout au long du quinquennat », a-t-il insisté.

Arriver à avoir 100% d’accès à l’électricité en 2030 pour toute la population togolaise, est l’un des ambitieux objectifs du chef de l’Etat. Et pour sa concrétisation, le président Faure compte sur l’extrême compétence de Mme Mawougno Aziablé. La jeune femme de 29 ans est ministre délégué auprès du président de la République chargé de l’Energie et des Mines.

« On va y aller par étape. (…) On va utiliser le système décentralisé quand il faut dans les villages éloignés. Et puis on va utiliser le système plus classique qui sont le raccordement au réseau électrique lorsque ce sera possible », a-t-elle fait savoir.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *