dimanche, septembre 26, 2021


Riposte contre Covid-19: le GMS anti covid 19 remplace la FOSAP

Le gouvernement togolais vient de procéder à la création d’un Groupe Mixte de Surveillance anti Covid-19 (GMS anti Covid 19)….

Parredaction Catégorie Santé le 3 février 2021 Étiquettes : , , , , , ,


Le gouvernement togolais vient de procéder à la création d’un Groupe Mixte de Surveillance anti Covid-19 (GMS anti Covid 19). La décision de mettre en place cette nouvelle entité de surveillance dans le cadre de la riposte contre la pandémie du coronavirus a été actée par le décret N°2021-009/PR, signé le 13 janvier 2021.

L’information est parvenue au commandant de la Force Spéciale Mixte Anti-Pandémie (FOSAP), Amana Kodjo, ce mardi 02 février 2021. Aussi, la note serait destinée au directeur général de la police nationale ainsi qu’au directeur général de la gendarmerie nationale.

Missions du GMS anti Covid 19

Le GMS anti Covid 19 est composé des personnels des forces de défense et de sécurité ainsi que des personnes issues de la population civile notamment des volontaires. « Un arrêté du Premier ministre détermine la composition, l’organisation et le fonctionnement du GMS anti COVID 19 », informe le décret.

De ce fait, le GMS anti Covid 19 veillera à la sensibilisation et à l’application des différentes mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus. La mission se déroulera sur l’ensemble du territoire national. Aussi, cette entité de veille sera supervisée par la Coordination Nationale de Gestion de la Riposte contre la COVID-19.

L’exécution du décret

Le décret N°2021-009/PR du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, portant création du GMS anti covid 19, a été pris sur la base des informations contenues dans un rapport conjoint de trois membres du gouvernement.

 

 

Il s’agit d’abord du ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires. Ensuite, celui du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile. Enfin, le conseil de ministre s’est référé au rapport du ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins.

Rappelons que ces ministres sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du décret. « Le présent décret abroge toutes les dispositions antérieures contraires, notamment le décret n° 2020-017/PR du 30 mars 2020 portant création de la « Force spéciale mixte anti-pandémie », a indiqué la note.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *