Le Directeur de l’AFD achève sa mission au Togo

Présente à Lomé depuis 1957, l’Agence Française de Développement (AFD) a d’abord concentré son activité sur les besoins élémentaires des…

Parredaction Catégorie Economie le 27 juin 2022 Étiquettes : ,


Présente à Lomé depuis 1957, l’Agence Française de Développement (AFD) a d’abord concentré son activité sur les besoins élémentaires des populations : l’accès à l’eau et à l’école.  Elle a ensuite élargi son champ d’action et a déployé des activités dans le secteur privé. Ceci, dans le but de dynamiser la croissance et l’emploi, et dans l’énergie. Derrière les actions positives de l’AFD, se cache un leader qui a su marquer ses traces. Le directeur de l’AFD, François Jacquier-Pélissier est à terme de sa mission. Sa mission au Togo laisse des impacts majeurs sur la vie des populations.

Un bilan positif après mission 

Le Directeur de l’AFD achève sa mission au TogoEn passant par la gestion des déchets, l’accès à l’eau, à l’énergie, à l’éducation à la formation, la promotion du sport et de l’agriculture, François Jacquier-Pélissier affirme avoir mené à bien sa mission. “Ces quatre années ont été très riches avec de nombreux projets à impact fort sur la population”, a-t-il déclaré.

En septembre 2021, le point de l’avancement de la mise en œuvre des projets financés par l’AFD au Togo avait été fait et s’est avéré remarquable. C’était lors de la première revue du portefeuille des projets financés par l’Agence française de développement au Togo. Revue présidée par la Ministre, Secrétaire générale de la Présidence, madame Ablamba Sandra Johnson, en  présence du directeur de l’AFD, François Jacquier-Pélissier.

En effet, le montant global du financement de l’AFD en cours au Togo est de 130 milliards de Francs CFA dont 49 milliards en subvention. Le portefeuille comporte dix projets répartis dans les secteurs de l’agriculture, l’éducation, la formation professionnelle, l’énergie, l’eau et l’assainissement.  » Je saisis cette opportunité pour exprimer à l’Agence française de développement la profonde gratitude du gouvernement pour ses appuis multiformes constamment renouvelés dans les secteurs de l’eau et l’assainissement, l’agriculture, l’environnement, l’énergie, les pistes rurales et métiers de l’industrie « , avait déclaré Ablamba Sandra Johnson à l’occasion.

Interventions de l’AFD au Togo

Le Directeur de l’AFD achève sa mission au TogoDepuis 2008, les interventions du Groupe AFD au Togo se sont inscrites majoritairement dans les secteurs de concentration de l’aide française. Il s’agit d’interventions en subvention dans les secteurs de l’éducation, de la santé, des infrastructures urbaines, de l’eau et de l’assainissement. En 2010, l’AFD a élargi son champ d’action et a déployé des activités dans le secteur privé, afin de dynamiser la croissance et l’emploi, et dans l’énergie.

Elle intervient grâce à des subventions, des garanties destinées à faciliter l’accès aux financements (ARIZ), des prêts à des banques et des entreprises et, depuis 2017, via des prêts à l’État togolais.

En complément de ses activités menées en partenariat avec le Togo, l’AFD intervient également avec les banques et institutions de financement régionales, comme la Banque ouest africaine de développement (BOAD), la Banque d’investissement et de développement de la Cédéao (BIDC) ou le Fonds de garantie pour l’Afrique de l’Ouest (Fonds GARI).

Perside Katanga

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.