Togo : le CACIT et l’Ambassade d’Allemagne appuient les jeunes filles à l’action politique dans les Plateaux et Savanes

Le CACIT un Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT), organise une rencontre importante pour les jeunes filles. Il…


Le CACIT un Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT), organise une rencontre importante pour les jeunes filles. Il s’agit d’« Un camp en leadership transformationnel des jeunes filles », avec l’appui financier de l’Ambassade d’Allemagne.

Elle s’est déroulée dans la région des Plateaux et des Savanes du 19 au 23 octobre 2020 dans le but de promouvoir la participation contributive des femmes à la vie politique au Togo.

Renforcer la représentativité des femmes

L’initiative mise ne place par le CACIT a touché une trentaine de filles dans la région des Plateaux et des Savanes notamment à Cinkassé et Danyi. Elle a pour objectif de renforcer la représentativité des femmes dans les instances de prise de décision au sein des programmes de développement communautaire.

En clair, le camp a donc permis de développer l’aptitude des jeunes filles en leadership politique. Le projet était porté sur le fonctionnement des institutions de la République de leurs localités, et sur le mécanisme communautaire autour de la participation dans leurs zones respectives.

Ainsi, ces bénéficiaires, à leur tour, pourront grâce à leur aptitude mener des sensibilisations pour la promotion de la participation des femmes dans leurs milieux respectifs.

Le concept d’égalité genre prôné par le CACIT

Spécifiquement, les travaux de l’atelier ont donc pris en compte des modules tels que le concept et théories du genre. Mieux encore, comment comprendre le concept d’égalité genre et stéréotypes en vue de les combattre.

Autres modules développés sont les instruments juridiques en faveur des femmes et de l’égalité des droits entre les hommes et les femmes, comment identifier et construire de leaders, comment construire et partager une vision.

Une visite des institutions de la République dont la mairie et les préfectures des zones cibles a ponctué la fin de l’atelier organisé par le CACIT et son partenaire. Une sortie sur le terrain qui a permis de rapprocher les jeunes filles des responsables locaux et de leurs offrir une immersion dans le quotidien des différentes institutions.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *