l’application “Dokita Eyes”au cœur d’un partenariat avec l’ANIIT et le CH-I

L’application « Dokita Eyes » au cœur d’un partenariat avec l’ANIIT et le CH-I. Ainsi, l’Association Nationale des Infirmières et…

Parredaction Catégorie Santé le 17 février 2021 Étiquettes : , , , , , ,

L’application « Dokita Eyes » au cœur d’un partenariat avec l’ANIIT et le CH-I. Ainsi, l’Association Nationale des Infirmières et Infirmiers du Togo (ANIIT) et l’Association le Coursier d’Hôpital International (CH-I) viennent d’acter leur union en faveur de la modernisation du système sanitaire au Togo.

Ce mardi, 16 février 2021, les deux structures se sont engagés à faire de la promotion de l’application mobile « Dokita Eyes », une priorité. Aussi, cet outil digital, créé par CH-I, sera au cœur des actions au sein de l’ANIT.

Faciliter l’accès aux soins de santé via l’application « Dokita Eyes »

À travers, la convention de partenariat signée devant les professionnels de la presse, l’ANIIT a promis mettre ses membres au service de « Dokita Eyes ». Cette application vise à faciliter l’accès aux soins de santé au Togo. D’après le Directeur exécutif de CH-I, Agbétiafa Koffivi, Dokita Eyes ne remplace pas la consultation médicale.

Au contraire, elle permet de suivre l’évolution du traitement d’un patient, même à distance. D’où la nécessité pour toute personne qu’elle soit patiente ou spécialiste de santé d’en disposer. L’application, informe Agbétiafa Koffivi, fonctionne comme un carnet de santé numérique, sécurisé et confidentiel.

Aux patients, Dokita Eyes permet de sauvegarder des symptômes de maladie en faisant des prises de notes et permet au professionnel de santé de bien se documenter sur le traitement du patient. « Désormais, avec l’ANIIT, cette application est au profit des infirmiers et infirmières du Togo », a précisé Agbétiafa Koffivi.

l’application Dokita Eyes au cœur d’un partenariat avec l'ANIIT et le CH-I

Mise en place d’un cadre légal

Selon les termes du contrat, il est prévu la mise en place d’un cadre légal à l’endroit des infirmiers et infirmières membres de l’ANIT. L’idée est de leur offrir la possibilité d’apporter des assistances médicales aux patients à domicile.

L’engagement de l’ANIT aux côtés de Dokita Eyes est d’après son président Kokou Ague, une manière de garantir l’accessibilité des soins de santé notamment en terme géographique et financier à la population.
Désormais, explique Kokou Ague, l’ANIIT a le devoir de mettre à la disposition de Dokita Eyes, des infirmiers, infirmières et accoucheuses formées et qualifiées. « Nous sommes satisfaits de ce partenariat qui va nous permettre de mieux accompagner le gouvernement dans sa politique d’accès universel aux soins », s’est-il réjoui.

Lire aussi / Togo: l’application E-santé « Kondjigbalê » parmi les 10 meilleures d’Afrique

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *