Diplomatie: en fin de mission, l’Ambassadeur de France au Togo a fait ses adieux à Selom Klassou

Marc Vizy, l’Ambassadeur de France au Togo égrène ses derniers jours en terre togolaise. Sa mission sur la terre de…

Parredaction Catégorie Dossiers le 9 septembre 2020 Étiquettes : , , ,


Marc Vizy, l’Ambassadeur de France au Togo égrène ses derniers jours en terre togolaise. Sa mission sur la terre de nos aïeux est arrivée à son terme. Alors, il a tenu à faire ses adieux aux autorités togolaises avant son départ. Il a été reçu ce mercredi 09 septembre 2020 par le Premier Ministre Selom Klassou à la primature.

Les deux hommes ont eu à échanger sur les relations fortes qui lient le Togo et la France. L’occasion a, également, été offerte à l’Ambassadeur français de faire le tour des actions opérées par la France au Togo. Car le Togo demeure un pays important pour la France.

Une présence bénéfique

Durant son séjour au Togo, M. Marc Vizy, Ambassadeur de France au Togo, a veillé au renforcement des liens entre le Togo et la France. Il a su marquer de son empreinte les relations diplomatiques entre les deux Etats. En témoigne ses nombreuses actions et réalisations sur le terrain dans de nombreux domaines. Le dernier est celui lié à la riposte contre la pandémie du Covid-19.

C’est sur une note de travail bien fait et satisfaisant que le diplomate quitte le Togo. Pour M. Vizy, l’Ambassadeur de France au Togo, le pays a retrouvé une certaine tranquillité politique. « C’est avec beaucoup de tristesse et de nostalgie que je me prépare à quitter le pays », a-t-il déclaré au sortir de l’entretien.

Les autorités togolaises ont, de leur part, apprécié son dynamisme en terre togolaise. Il était en fonction au Togo depuis 2017.

Ambassadeur de France au Togo, l’éventuel nouvel occupant des lieux

Pour l’heure, aucune déclaration officielle n’a été faite. Mais, selon le « Bulletin quotidien » français publié à Paris y a quelques jours, Jocelyne Caballero succèderait à Marc Vizy. Elle a déjà occupé des fonctions similaires au Québec, à Bujumbura, à Bruxelles et en Andorre.

En cas de validation par les autorités compétentes, elle aura la lourde tâche de poursuivre la coopération. C’est-à-dire continuer à développer les relations harmonieuses entre les deux Etats. Ceci en démontrant l’engagement de la France au côté du Togo.

Lire aussi: Togo/Diplomatie : la Cheffe de la Délégation de l’UE en fin de mission

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.