La Libye à l’aune des ingérences internationales

Depuis la guerre civile qui a débuté, en Libye, il y a 10 ans, le 15 février 2011, caractérisée par…

Paradmin Catégorie international le 9 mars 2021

Depuis la guerre civile qui a débuté, en Libye, il y a 10 ans, le 15 février 2011, caractérisée par l’intervention de l’OTAN (à travers l’opération franco-britannique L’Harmattan – entre mars et octobre de la même année —), et la chute de Mouammar Kadhafi en octobre 2011, la Libye est devenue le théâtre d’une concentration d’intérêts conflictuels qui l’a fragilisée.

Le conflit en Libye, relancé – en avril 2019 – par le truchement de l’échec de l’offensive du Maréchal Khalifa Haftar sur Tripoli, implique militairement et diplomatiquement de nombreuses puissances extérieures (Turquie, Qatar, EAU, Egypte, Russie, France, Italie…), illustre, par le tragique, l’importance stratégique de la Méditerranée orientale.

Désormais, ce sont de fragiles espoirs qui émergent à travers les différentes médiations onusiennes, régionales et internationales, à l’instar de la désignation il y a quelques jours, à Genève, sous l’égide du Forum pour le Dialogue politique libyen (ardemment soutenu par l’ONU), d’un Gouvernement d’Union Nationale (GNU) sous l’égide du nouveau Conseil présidentiel, de son président, Muhammad Al-Mnefi et d’un nouveau Premier Ministre, en la personne d’Abdul Hamid Dabaiba.

Ainsi, la perspective de l’organisation d’un référendum visant à réformer la constitution, préfigurant la tenue en décembre 2021 d’élections inclusives, laissent enfin espérer que les Libyens retrouvent la paix et la stabilité, tout en veillant, ainsi, à éviter les ingérences étrangères, à empêcher le retour des cellules de Daesh, à juguler le rôle néfaste des milices et en trouvant, enfin, une issue à la question migratoire qui a largement contribué à affaiblir la Libye depuis 10 ans.

Meydane Panthéon-Sorbonne et l’institut IPSE ont, le jeudi 4 mars, participé à une conférence en ligne qui a permis de comprendre la Libye à l’aune des ingérences internationales.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *