vendredi, septembre 24, 2021


Togo/Bouclage des villes : la Force anti pandémie respectera son cahier des charges, indique Colonel Kodjo Amana

La force anti pandémie soutient le gouvernement dans sa décision, le 24 août dernier, sur le bouclage et le couvre-feu…

Parredaction Catégorie Santé le 26 août 2020 Étiquettes : , , , , , , , ,


La force anti pandémie soutient le gouvernement dans sa décision, le 24 août dernier, sur le bouclage et le couvre-feu dans les villes de Sokodé, Tchaoudjo et Adjengré. Ceci suite à une augmentation de nombre des cas de contaminations dans ces localités.

Dans un communiqué rendu public, ce mardi 26 août, la force anti-pandémie promet respecter son cahier de charge dans ces villes et réaffirme son engagement a continué la sensibilisation sur le respect des mesures barrières.

La Force anti pandémie engagée à faire respecter les nouvelles dispositions

Suite à la décision du gouvernement concernant le bouclage des trois villes à l’intérieur du pays et instauré un couvre-feu dans les préfectures de Tchaoudjo, Sotouboua et Tchamba, la Force anti pandémie monte au créneau. En effet, cette décision survient suite au relâchement observé notamment le non-respect des gestes barrières lors des rassemblements festifs (les fêtes traditionnelles, mariages, funérailles…) constaté dans les préfectures de Tchaoudjo et de la Kozah.

A travers le ledit communiqué, le commandant de la force compte sur le civisme et le comportement responsable de l’ensemble de la population pour faire respecter toutes les mesures de riposte à cette pandémie. Ce qui permettra d’empêcher de nouvelles contaminations au Coronavirus sur l’ensemble du territoire et contenir les foyers ciblés.

La Force anti pandémie au service de la population

La Force continue de faire respecter les mesures barrières dans les lieux publics et dans les transports. Elle poursuit, aussi, la protection des hôpitaux dédiés aux malades de la Covid-19 et des différents lieux de confinements des personnes suspectes sur l’ensemble du territoire national.

En outre, la force anti pandemie continue, a indiqué le communiqué, de veiller au respect de la fermeture des frontières terrestres pour empêcher l’entrée des clandestins qu’elle refoule quotidiennement. Elle a, par ailleurs, renforcé sa présence au niveau des aéroports en insistant sur le respect des dispositions prises en rapport avec l’ouverture de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadema le 1er août dernier.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *