La deuxième phase du projet PASSCO bientôt lancée

Le projet d’amélioration des conditions sanitaires en milieu scolaire et rural (PASSCO) lancé par le gouvernement en 2012 est à…

Parredaction Catégorie Dossiers le 25 février 2021 Étiquettes : , , , ,

Le projet d’amélioration des conditions sanitaires en milieu scolaire et rural (PASSCO) lancé par le gouvernement en 2012 est à sa seconde phase. Les travaux qui seront lancés le 26 février ont été présentés par le ministre de l’eau et de l’hydraulique villageoise en Conseil des ministres ce mercredi 24 février. Les régions concernées sont celle de la Kara et celle des savanes.

Cette initiative qui vise à implanter des forages dans les localités en manque est à sa seconde phase. À travers elle, l’État a pour but d’améliorer les conditions de vie et d’Hygiène des populations défavorisées. Ceci en leur offrant l’accès à l’eau potable et à l’assainissement.

D’un coût global de 6,58 milliards de FCFA, le projet contribuera à l’atteinte des objectifs de la feuille de route du gouvernement en faisant passer le taux de couverture à l’eau potable en milieu rural de 77 % à 85 % dans la région de la Kara et de 67 % à 72 % dans la région des Savanes.

Rappelons que la première phase du projet avait été lancée en 2012 par le gouvernement togolais et l’AFD. Au total, 474 forages d’eau potable ont été construits ou réhabilités et 100 latrines installées dans des écoles.

Aujourd’hui, les forages du PASSCO donnent l’accès à l’eau potable à plus de 70.000 habitants dont environ 25.000 écoliers.

Lire aussi / Togo : analyse des eaux de forage, une nécessité !

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *