Finance : la COMEC Togo enregistre une progression de 36 %

La COMEC Togo (Coopération Militaire d’Epargne et de Crédit) vient de faire le bilan des activités de l’exercice 2020. Les…

Parredaction Catégorie Economie Société le 9 juin 2021 Étiquettes : , , , ,

[bsa_pro_ad_space id=4]

La COMEC Togo (Coopération Militaire d’Epargne et de Crédit) vient de faire le bilan des activités de l’exercice 2020. Les résultats ont été publiés ce mardi, 08 juin 2021. C’était à l’issue d’une assemblée ordinaire générale tenue à Lomé, capitale togolaise.

La COMEC Togo est une initiative mise en place par le président de la République, Faure Gnassingbé en 2015. Installée sur l’ensemble du territoire national, l’institution financière a pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des Forces Armées Togolaises (FAT).

Un bilan satisfaisant pour la COMEC Togo

D’après le Lieutenant-colonel Moumoini Abdel Latif, point focal de la COMEC Togo, le bilan de l’exercice 2020 est satisfaisant, comparativement à celui de 2019. En effet, les rapports d’activités de l’année 2020 ont fait l’objet d’examens et d’analyses au cours de l’assemblée ordinaire.

« Par rapport au résultat de l’année passée, c’est un résultat excédentaire que nous avons eu cette année et ce résultat a progressé de 36 % par rapport aux résultats de l’exercice 2019 ». Cette précision a été donnée par le point Focal.

Malgré cette performance, d’importants défis restent à relever au sein de l’institution financière militaire. La finalité poursuivis par les premiers responsables, est l’amélioration de la qualité des services en faveur des adhérents.

Rendre la COMEC Togo pérenne, une perspective à l’horizon 2030

Depuis la création de la COMEC Togo, ses dirigeants œuvrent pour assurer la pérennité de l’institution. C’est l’une des perspectives clés à l’horizon 2030. Aussi, l’administration entend poursuivre son processus de digitalisation. Ceci, dans le but de simplifier les tâches aux adhérents.

Il faut préciser que les activités se sont déroulés en présence du Chef d’Etat-major des FAT, Maganawé Dadja. Le Chef de général de brigade a représenté à cette rencontre, la ministre des Armées, Essossimna Marguerite Gnakade.

Finance - la COMEC Togo enregistre une progression de 36 %Le General Dadja a quant à lui, exprimé son attachement au renforcement des capacités à travers le renforcement des ressources humaines de qualité. Le but, a-t-il expliqué, est de répondre aux exigences de plus en plus croissante d’efficacité et de compétitivité.

C.A

Lire aussi: Togo: nouvelle vague de recrutement au sein des FAT

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *