dimanche, décembre 4, 2022


Journée mondiale de l’habitat : une nouvelle ville à Kpomé pour désengorger le Grand Lomé

A l’occasion de la Journée mondiale de l’habitat lundi 03 octobre 2022, le  gouvernement annonce la création d’une nouvelle ville…

Parredaction Catégorie Société le 3 octobre 2022 Étiquettes : , ,


A l’occasion de la Journée mondiale de l’habitat lundi 03 octobre 2022, le  gouvernement annonce la création d’une nouvelle ville à Kpomé pour décongestionner le Grand Lomé.

En effet, l’information émane du portail officiel de la République. En effet, cette 37ème édition de la Journée mondiale de l’habitat est placée sous le thème: « Attention à l’écart, ne laisser personne ni aucun endroit de côté ». L’événement a été institué par les Nations unies depuis 1985 pour réfléchir sur l’accès pour tous à un logement adéquat.

Une nouvelle cité à Kpomé

Avec ce nouveau projet, « l’exécutif s’engage à mettre à la disposition des promoteurs immobiliers qui désirent investir dans les logements à coût abordable, un foncier sécurisé et à réaliser des voies et réseaux divers qui mènent à ce site », indique Koffi Tsolenyanou, Ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière.

Journée mondiale de l’habitat : une nouvelle ville à Kpomé pour désengorger le Grand LoméDans son discours de circonstance, Koffi Tsolenyanou a rappelé la création d’une « ville nouvelle à Kpomé dans la commune de Zio 1 sur une superficie de 1177 ha pour décongestionner le Grand Lomé. Ce programme doit être étendu au reste du pays ».

Rappelons que ces initiatives viennent s’ajouter à celles déjà mises en œuvre pour améliorer le cadre de vie des Togolais. Entre autres, le programme de construction de 20.000 logements sociaux, le Fonds spécial pour le développement de l’habitat (FSDH), le Centre de la construction et du logement (CCL) et le plafonnement à trois mois de la caution et la garantie de loyer.

Un citoyen, un abri

Journée mondiale de l’habitat : une nouvelle ville à Kpomé pour désengorger le Grand LoméLe droit au logement pour tous et l’amélioration du cadre de vie figure en bonne place dans l’agenda des priorités gouvernementales. Des initiatives de modernisation en cours dans les grandes villes à travers le PIDU ou le PEAT, et les projets immobiliers public-privé déjà entamés (Mokpokpo, Renaissance, Well City).

Les travaux menés, doivent permettre dans l’immédiat à 15% de la population d’avoir accès à des infrastructures d’évacuation des eaux usées, et pour 80% à des ouvrages d’assainissement moderne. Enfin, les réformes et l’amélioration des procédures dans le domaine du Foncier devraient contribuer à renforcer davantage ces ambitions.

Perside Katanga

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.