Journée internationale de l’homme : une célébration passée sous silence

Le 19 novembre dernier, les hommes étaient à bonne occasion de célébration de la journée internationale qui leur est dédiée….


Le 19 novembre dernier, les hommes étaient à bonne occasion de célébration de la journée internationale qui leur est dédiée. Consacrée à la promotion de l’égalité des hommes avec les femmes, cette journée internationale semble être passée sous silence au Togo comme dans beaucoup d’autres pays sur le continent africain.

La journée internationale de l’homme est célébrée les 19 novembre de chaque année. Depuis 1999, année de célébration de la première édition, elle est observée dans plus de 60 pays. Au mépris de son envergure mondiale, l’édition 2020 de cette journée internationale ne s’est acquitté d’aucun cachet spécial.

Conception de la Journée internationale des hommes

En effet, tellement nos habitudes sociales ont pris pour fondement précieux la célébration de la gent féminine, que le modèle masculin semble n’avoir plus autorité sur biens des sujets. On aurait tort de croire que le fait de célébrer les hommes à travers cette journée internationale consoliderait le pouvoir des hommes sur les femmes. Bien au contraire, la journée internationale de l’homme, offre son temps à la mise en lumière des problèmes spécifiques auxquels les hommes sont également confrontés.

Selon les Nations unis, c’est une occasion pour les hommes du monde entier, de célébrer l’égalité avec les femmes et promouvoir les réussites de ces derniers en communauté, en famille, dans leur vie de couple, dans la prise en soins des enfants, etc.

Journée passée sous silence

La construction de la vision masculine dans les questions de société vaut son pesant d’or dans ce passage sous silence de l’édition 2020 de la journée internationale de l’homme. Si les journées internationales des droits des femmes, commémorées chaque 08 mars focalisent toutes les attentions avec des thématiques saisissantes à chaque fois, celles des hommes se déroulent chaque année dans une atmosphère d’ignorance et d’indifférence.

Au Togo, la journée du 19 novembre à une fois encore observée sans grande importance la journée internationale des hommes. À divers niveaux, le souvenir de cette journée n’a pas été acté avec une allure de célébration.

Aucune organisation ou institution de défense de la culture d’équité et d’égalité entre hommes et femmes, ne s’est saisi de cette célébration pour poser les bases d’une relation entre les sexes sans exclusion au profit d’un genre. À croire que seule la vision féminine à raison d’existence et de promotion. Pour le moins, vivement l’édition 2021 de la journée internationale de l’homme.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *