JIF 2020 : une campagne de l’UNICEF pour faire entendre les voix des jeunes filles

Les jeunes filles du monde étaient à l’honneur ce dimanche, 11 octobre 2020. Ce, à l’occasion de la Journée Internationale…

Parredaction Catégorie Culture international le 12 octobre 2020 Étiquettes : , , , , ,

Les jeunes filles du monde étaient à l’honneur ce dimanche, 11 octobre 2020. Ce, à l’occasion de la Journée Internationale de la Fille (JIF). Célébrée depuis 2011, la JIF vise à reconnaitre, d’une part, les droits des filles. D’autre part, elle permet d’identifier les défis « uniques » auxquels les filles sont confrontées en vue de leur réalisation.

Dans le cadre de la célébration de la JIF, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) a lancé une campagne annuelle. L’objectif est de donner la possibilité aux filles afin qu’elles puissent faire entendre leur voix et se mobiliser pour leurs droits.

Réinventer un monde meilleur qui s’inspire des adolescentes

La thématique de la commémoration de la JIF 2020 est « Ma voix, l’égalité pour notre avenir ». La campagne de l’UNICEF se déroule également autour de ce thème. Les différents acteurs et organisations impliqués entendent donc saisir l’occasion pour réinventer un monde meilleur qui s’inspire des adolescentes.

« Un monde où elles sont mobilisées et reconnues. Un monde où on l’on compte et mise sur elles », a écrit l’UNICEF sur son site officiel. Ainsi, il sera question de concentrer les efforts sur les demandes des jeunes filles, qui se découlent en trois points essentiels.

D’abord, les filles demandent à mener une vie débarrassée de la violence fondée sur le genre, des pratiques néfastes ainsi que du VIH/SIDA. Ensuite, elles désirent apprendre de nouvelles compétences dans le but d’aborder l’avenir qu’elles choisissent. Enfin, les filles entendent prendre la tête d’une génération d’activistes qui accélèrent le changement social.

Les critères de participation à la campagne

Cette campagne d’activisme numérique de l’UNICEF est organisée par et pour les filles, en particulier les adolescentes. Le but est de faire entendre les voix de toutes les filles et de montrer leur vision d’un avenir réinventé.

Ainsi, toutes les jeunes filles peuvent donc y participer, en partageant leurs histoires ou celles des organisations dirigées par des filles. Les histoires devraient porter sur les efforts que mènent les adolescentes ou organisations en faveur d’un changement social positif. Précisément, sur les questions relatives à l’égalité entre les genres au sein de leurs communautés et de leur nation.

Tout en apportant des solutions innovantes, ces histoires permettront de susciter l’enthousiasme chez la cible et inspirer le reste du monde.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *