dimanche, octobre 17, 2021


Insertion professionnelle des réfugiés au Togo : le HCR et le CNP scellent un accord

Une bonne nouvelle pour les réfugiés au Togo. Le conseil national du patronat du Togo (CNP) et le Bureau National…

Parredaction Catégorie Société le 13 octobre 2021 Étiquettes : , ,


Une bonne nouvelle pour les réfugiés au Togo. Le conseil national du patronat du Togo (CNP) et le Bureau National du Haut-Commissariat des Nations Unies aux réfugiés (HCR) viennent de signer un mémorandum d’entente.

Insertion professionnelle des réfugiés au Togo : le HCR et le CNP scellent un accordReprésentés respectivement par Coami Sedolo Tamegnon, président du CNP-Togo et Edo Mihoê Atayi-Kuassi, Cheffe du bureau national, les deux acteurs se sont engagés pour faciliter l’insertion professionnelle des réfugiés au Togo et leur assurer un meilleur lendemain.

Un mémorandum pour améliorer le sort des réfugiés au Togo

Chaque année, le Togo accueille plusieurs milliers de réfugiés et leur famille. Les chiffres officiels indiquent que les nationalités les plus accueillies proviennent du Ghana, de la Côte d’Ivoire et d’autres pays d’Afrique.

Le Togo s’engage donc à quitter sa zone de confort et se pencher sur la question du bien-être de ces réfugiés.

Coami Tamégnon, Président du CNP« Face à l’ampleur du phénomène de déplacement des populations, à travers le monde, nous ne saurions nous cantonner dans notre zone de confort, sans nous soucier du sort de nos frères et sœurs, qui se sont retrouvés, pour diverses raisons, dans l’obligation de vivre loin des leurs et de leur patrie », a expliqué Coami Tamégnon, Président du CNP.

« Nous voudrions, à travers ce geste, les encourager à aller de l’avant dans leurs efforts quotidiens visant à améliorer leurs conditions de vie ainsi que celle de leur famille. Autant que faire se peut, et surtout à s’insérer dans le processus de développement de notre pays qui devient ainsi le leur », a-t-il ajouté.

Une solution durable pour les réfugiés dans le pays d’asile

Monique Atayi, Cheffe de bureau UNHCR au TogoDemander l’asile est un droit humain, ce qui signifie que tout le monde devrait être autorisé à entrer dans un autre pays pour y demander l’asile. Ainsi, les réfugiés au Togo ont généralement accès à des facilités pour obtenir un titre de séjour ou encore pour la scolarisation. Mais la question de l’emploi a toujours été un casse-tête. Cet accord servira de solution durable pour les réfugiés. C’est ce qu’a indiqué la Représentante du HCR-Togo.

 

« Il s’agit d’un processus aboutissant à une solution durable pour les réfugiés dans le pays d’asile », s’est-elle réjouie.

Pour rappel, un appel est lancé aux autres partenaires afin d’emboiter le pas du CNP-Togo.

Bernard A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *