Face à l’inflation, le gouvernement suspend la TVM

Au Togo, le gouvernement a annoncé dans la journée du 11 avril, la suspension de la taxe sur les véhicules…

Parredaction Catégorie Economie le 12 avril 2022 Étiquettes : , ,


Au Togo, le gouvernement a annoncé dans la journée du 11 avril, la suspension de la taxe sur les véhicules à moteur (TVM) au profit des véhicules de transport de marchandises et de personnes à usage commercial.

Le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya et son collègue chargé des transports routiers, aériens et ferroviaires, Affoh Atcha-Dedji, ont signé ce lundi, un décret en ce sens.

Réduire l’impact de l’inflation sur les activités de transports

Face à l’inflation, le gouvernement suspend la TVMSi cette suspension de la TVM qui prend effet dès le 11 avril, ne devrait pas avoir un effet significatif sur la flambée généralisée des prix à la consommation, elle devrait quand même permettre une baisse des coûts de transports des personnes et des marchandises. C’est en tout cas ce qu’espère le gouvernement.

“Cette mesure vise à atténuer l’impact de l’inflation constatée sur les activités de transport des marchandises et des personnes. Elle s’inscrit dans la continuité des actions déjà entreprises par le Gouvernement pour le pouvoir d’achat des populations”, ont indiqué les deux ministres avant de remercier les acteurs du secteur des transports pour leur “sens de la responsabilité”.

Notons que cette suspension de la taxe sur les véhicules à moteur au profit du secteur des transports des personnes et des marchandises ne devrait pas empêcher l’effectivité des contrôles du paiement de la taxe pour les véhicules de transport à usage personnel. Contrôles lancés par l’OTR début avril.

Suspension de la TVM, mesure compensatoire ?

Face à l’inflation, le gouvernement suspend la TVMPar ailleurs, il convient de souligner que cette mesure de suspension de la TVM intervient deux semaines après l’annonce puis l’entrée en vigueur de nouveaux prix, à la hausse, des produits pétroliers à la pompe. Hausse à la suite de laquelle le gouvernement, avait annoncé des mesures d’accompagnements, à travers notamment une conférence de presse animée par les ministres Kodzo Adedze, du commerce, de l’industrie et de la consommation locale et Affoh Atcha-Dedji, des transports routiers, aériens et ferroviaires.

En rappel, les prix à la pompe des produits pétroliers sont depuis lors établis à 690 FCFA pour le mélange 2 temps, à 550 FCFA pour le pétrole lampant qui a connu la hausse la plus importante. Quant au gasoil, il se vend  à 520 FCFA, le super sans plomb est vendu, lui, à 595 FCFA.

 

Klétus Situ 

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.